[CR] Azincourt avec la confrérie

Entrée dans l'ultra d'Oliv
Entrée dans l’ultra d’Oliv

Encore une très très belle journée en compagnie de la confrérie. Mon addiction à ces sorties off ne faiblit pas bien au contraire.

Cette foi ci le parcours avait été mitonné par les Bigorex qui nous avaient déjà gâté avec le Poppy Tour.

Quelques souvenirs :

  • Un parcours très agréable avec des beaux paysages assez vallonnés, des orées de bois, des petites rivières, un château fort et plein de coins sympas.
  • J’ai particulièrement apprécié le passage dans une longue tranchée, juste après la traditionnelle « entrée dans l’ultra » que l’on fête après avoir parcouru l’équivalent de la distance d’un marathon. Ce rituel est le pendant de la fête que les marins font quand ils franchissent pour la première foi l’équateur.
  • On s’est arrêté devant un monument commémorant la bataille d’Azincourt, fameuse défaite de la chevalerie française contre les archers anglais. Pascal des Bigorex nous a donné une conférence ad hoc très complète avec les circonstances et les enjeux de la bataille.
  • Au 10° kilomètre on a fêté le 2000° kilomètre de Domi en confrérie. Moment émouvant. Moi qui n’en suis qu’au 500°, je suis vraiment admiratif et un peu envieux.
  • Au 35° les Bigorex nous ont offert un super ravito impromptu comme ils savent si bien faire. Bière à volonté et on en a bien profité… Merci beaucoup les gars.
  • Peu après le château de Créqui et la maison natale de Bernanos à Fressin on est tombé en plein carnage. Au sens propre puisqu’il s’agissait du produit d’une chasse. Plein de faisans et quelques lièvres gisaient, alignés et morts sur des troncs d’arbres. C’était très triste et on a prélevé quelques plumes pour orner nos camels back jusqu’à la fin de la journée.
  • A l’arrivée Domi a reçu un magnifique trophée pour commémorer l’évènement de ses 2000 km et so adoubement au titre de Paladin des Horizons.
  • Les Bigorex ont été aussi reconnus dans la hiérarchie de la Confrérie. Ils ont reçus un superbe hanap en aluminium pour  leurs faits d’armes. De mémoire de confrérie, c’est le premier hanap qui ne soit pas de grès.
  • Manu n’a pas pu venir, il a bien fait 10 jours après son super temps à la Diagonale des Fous.
  • Ben m’a covoituré et on a passé la plupart du temps de la ballade ensemble. C’est dingue de voir tout ce qu’on a à se dire. Avec Ben, Simon et Domi on va aller refaire les 10 peaks cet été. Manu va venir en avion et les autres par bateau par Zeebrugge / Hull. On va être bien, j’ai hâte qu’ils découvrent le génial toboggan naturel sur les pentes de Sca Fell.
  • J’ai aussi hâte de voir la petite vidéo de Vincent. Je suis sur qu’elle va être bien.
  • Je ne suis pas très météo sensible mais ce jours là il a vraiment fait beau et chaud pour un 11 novembre.
  • Le Trail des Trappiste était un peu le sujet du jours et pour cause c’était le jour de l’ouverture des inscriptions. Grâce à manu, je vais porter le dossard numéro 2 ce jour là et on a cru un moment que les 300 dossards du 100 km étaient déjà tous vendus. En fait on dirait qu’il reste encore de la place. Venez rejoindre Manu, Oliv, Vincent Simon et moi s’il en est encore temps. Certains (en fait tous) ont aussi trouvé que le prix de 80 euros était quand même exagéré, surtout pour un trail belge.
  • Presque tous les présents ont prévus de venir le 12/12 pour la sortie que j’ai préparé avec Ben. Ils s’attendent à un parcours compliqué avec beaucoup de ronces, de flotte, de gadoue et de barbelés. Je crains qu’ils ne soient un peu déçus s’ils en attendent trop mais le parcours sera vraiment bien de mon point de vue. Surtout si près de Lille, autant de dépaysement et de dénivelé c’est vraiment appréciable. Avec Ben on est un peu stressé devant tant de popularité. On prévient que ce sera difficile de courir et qu’on risque d’avoir besoin des frontales sur la fin de la sortie.

Matos

Pas grand chose à dire dans ce domaine mais c’est mon péché mignon alors voilà

  • Mes Adidas Supernova Riot commencent à montrer des signes de faiblesse. Mesh éventré à la pliure des orteils, gomme continental bien entamée. J’ai quand même réussi à faire 500 bornes avec, cela les classe parmi les pompes endurantes même si c’est quand même décevant pour des chaussures qui sont réputées être indestructibles.
  • Je n’ai pas testé mon tout nouveau sac OMM classic 25l prévu pour The Spine. C’est dommage, Manu va m’engueuler et il aura bien raison.
  • Ma polaire en moumoute teletubbies Millet Polartec Thermo Pro High Loft a été particulièrement remarquée. Elle est vraiment hyper chaude et je l’ai testée au début de la sortie jusqu’à devoir la faire disparaitre dans mon sac tant j’étais en sueur avec la douceur quasi angevine du  jour. J’espère qu’il va faire bien froid pour The Spine…

Forme

  • Je suis en super forme depuis la TDS. Les 58 kilomètres de la journée me sont apssés comme une lettre à la poste. C’est incroyable et ça promet pour The Spine.
  • Pour l’alimentation je suis toujours au régime Paléo et cette foi ci j’ai déjeuné avec comme met de consistance 2 tranches épaisses de lard fumé. Très difficile à ingurgiter, j’aurais du enlever la couenne avant de partir et de couper les tranches en petits dès qui auraient été plus facile à avaler

La super vidéo de Vincent :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.