Pays blanc entre chiens et loups

Et voici donc une nouvelle ballade dont j’ai envie de faire le compte rendu.

Les raisons de cette balade.

    • Compléter ma reconnaissance d’une sortie avec la confrérie (Pays Blanc ou bataille de Fontenoy, elle n’est pas encore ni baptisée ni programmée) et aller voir s’il ne faudrait pas faire quelques petites améliorations du coté de Bruyelle.
    • Apprendre à utiliser mon GPS Garmin Etrex 30 dont je ne sais pas me servir et dont je vais avoir extrêmement besoin lors de The Spine l’hiver prochain.
    • Tester ma toute nouvelle frontale Skilhunt H03 et la comparer à l’Armytek Wizard. J’en ai aussi fait un article de plus : Skilhunt H03 vs Armytek Wizard.
    • Me mettre en configuration Spine avec presque tout le matos obligatoire dans mon nouveau sac Raidlight 30 litres.
    • Composer des poèmes parce que j’aime bien.

Le poème du jour :

Les romains déjà
Avaient du se régaler
Dans le pays blancs

Je m’imagine déjà réunissant les confrères au fond du trou de Billemont et de leur déclamer cette prose. On va atteindre des sommets dans le ridicule, ça va être bien.

Notes prises pendant la sortie :

  • Le gars sur la photo m’a demandé si j’étais de Calonne, j’ai eu beaucoup de mal à le comprendre, ils parlent un genre de patois picard dans le coin.  Il allait surveiller un champ de patates qui n’étaient pas encore récoltées si j’ai bien compris.
  • Coudre un velours sur le dessus de l’OMM Trio Map Pouch ça pourrait être une bonne idée. Les velours cousu sur le coté du porte gourde de bretelle de mon sac à dos fonctionne mais c’est bizarrement bruyant.
  • Ma grand mère est morte aujourd’hui. Elle avait 100 ans.
  • Bruyelle pas si folichon que ça, avec la confrérie on pourra se contenter du tour de l’église.
  • Sac Raidlight très confortable. Ceinture ventrale un poil trop haut.
  • Arrêt dans un bistro pour déguster une Bush au fut. Entendu « un euro septante la bière », « j’ai pas eu de remarques depuis tantôt », « les ponponnettes à 2 euros cinquante ». Elle est pas belle la vie ? C’est l’aventage des voyages en pays francophone, on comprend ce que les « local people » racontent.
  • La serveuse est mignonne. Il y a une gamine qui fait des acrobaties. Les habitués se font la bise. Je n’arrive pas à comprendre tout ce que disent les vieux. J’adore cette ambiance intemporelle.
  • Au Black and White un café avec un bal musette à Vezon je mange une choucroute, elle n’est pas bonne, goût de flotte mais encore un endroit presque intemporel.
  • A la sortie du B&W un gars complètement bourré me voit sortir déguisé en traileur et me dis qu’il doit absolument me présenter à sa femme. C’est idiot mais je rechigne, je ne me laisse pas glisser  dans l’aventure, incompréhensible hein ? En tout cas ce drôle de gars me demande l’autorisation de me prendre en photo et je lui accorde ce privilège, il me « rassure » en me disant que c’est juste pour sa femme. Rétrospectivement j’aurais du moi aussi lui demander de le prendre en photo mais ce que je regrette le plus est quand même de ne pas avoir rencontré sa femme…
  • Aucun insecte dans cette nature. Je pense au papier qui vient de sortir et qui parle d’une baisse de 80% des insectes volants en Allemagne. Je me souviens que le nez de la voiture de mon père était tartiné d’insectes dans les années 70. Aujourd’hui c’est devenu rare de retrouver un insecte sur sa voiture.

STRAVA

La trace de la sortie avec plein de photos aussi

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *