[CR] Première reconnaissance pour le coup de la Panne

010-nieuwpoort

Lors de la sortie Hoppe Hoppe Hoppe dans le bois de la Houppe (ou bien était – ce le Muziekbos ? Ben, à l’aide ) on est tombé (et ce n’était pas un hasard, on avait bien aimé l’endroit lors de nos repérages) sur un panneau indiquant les directions de plusieurs GR qui se croisaient. Une de ces directions était justement « La Panne » et Olivier a dit en substance « tiens, on n’est pas encore allé à la Panne. Il faudrait qu’on y fasse une sortie que l’on appellera « Le coup de la Panne ».

Comme j’aime beaucoup préparer des traces nouvelles pour la Confrérie, et mon titre de Gambardeur des Horizons en atteste, j’ai profité d’une belle journée de fin octobre avec un objectif en particulier : voir si le tour du port de Nieuport vaut le coup. Cela pourrait faire la partie est du « Coup de la panne  » mais ça risque d’empêcher de découvrir la dune du westhoek, à la frontière française (camping du perroquet ).

020-le-ferry-de-nieuport

Le ferry est gratuit. Pose entre 13h et 13h30 en hiver. Derrière traversée à 16h45. Sur la carte j’avais cru que c’était un tunnel sous l’Yser. C’est bien mieux comme ça, ça ressemble presque à une marque de fabrique (ferry de Om de Deltaplan et ferry pour Brockman’s Bushes ).

020-le-phare

Au début j’avais envisagé de faire le tour de la zone militaire mais c’est sans doute sans intérêt d’autant qu’il y a une réserve naturelle avec des observatoires pour les oiseaux et les phoques.

040-interdit-de-peter

 

A l’entrée de l’observatoire des phoques, cet étrange panneau interdit de péter, sans doute parce qu’il ne faut pas déranger un phoque qui roupille ? Je suis sur que la confrérie va mitrailler en passant par là. Je pressent que de bon jeux de mots sont possibles. Je ne suis pas sur que « péter comme un phoque » en soit un….

050-observatoire-des-phoques

J’espère qu’on va voir les phoques avec la confrérie dans la Kreek van Lombardsijde (la crique de Lombardsijde).

Bivouac possible dans observatoire des phoques mais pour que le coup de la panne soit parfait il faudrait partir près d’un panneau De Panne et là on est précisément à l’opposé. Pas terrible pour un bivouac.

060-monument-roi-albert-premier

Franchir l’Ijzer par l’autre pont. Celui qui fait passer par ce qui a bien l’air d’être un mémorial de la bataille de l’Ijser (Yser en français). En fait ce mémorial de la bataille de l’Yser s’appelle monument du Roi Albert premier. Il se pourrait qu’on puisse utiliser gratuitement l’ascenseur du monument. A tester avant la sortie officielle ou à tester à l’arrache avec les confrères.

170-ganzepoort

Lors de ma reco je passe par le grand pont qui est en face du bâtiment du roi Albert mais avec les confrères il faudra le contourner et passer par le ganzepoot (la patte d’oie) un impressionnant complexe d’écluses qui relie le chenal de l’Yser à 6 voies de navigations (merci wikipedia). En octobre 1914 c’est l’ouverture de ces écluses qui a permis une inondation qui a stoppée la progression de l’armée allemande.

Du coté de Nieuport je vois un panneau qui indique Schuddebeurzewandeling. En fait il s’agit d’une rando de l’autre coté de l’Yser. Ça a l’air intéressant mais ça ferait trop loin pour un départ de La Panne.

Intérieur de Nieuport parallèle à l’Ijzer sans intérêt. Piste cyclable en bitume au milieu des lotissements. Manu ne va pas aimer. À couper et puis c’est tout.

070-un-petit-sentier-que-je-suis-fier-davoir-trouve

Petit sentier bucolique que je suis bien content d’avoir trouvé. Du monotrace comme on dit chez les traileurs…

Faut il nettoyer la trace du passage dans le parc de la maison de retraite ? C’est un détour sans grand intérêt mais j’aime bien la méditation sur la déliquescence.

080-premiere-dune

Premier passage dans la dune juste après la maison de retraites. Ces dunes sont belles mais on dirait qu’on va en bouffer toute la journée.

090-recoin-sauvage

Jolie fleurs sauvages prise comme ça en passant dans le soleil rasant.

100-dune-infinie

Dans Karthuizerduinen une yogi prend la pose. Elle n’est pas dans le champ de cette photo mais c’est un souvenir gracieux. Endroit qui n’est pas indiqué sur les cartes, c’est une découverte de la reco.

110-rails-du-tramway

Ce chemin de fer ce sont les rails du tramway qui fait toute le côte Belge. Localement il sépare la dune Ter Yde de la dune Zeebermduinen qui longe la mer du nord.

120-dune-sauvage

Entre De Panne et Nieuport un petit coin de dune le long de la mer résiste au bétonnage.

125-omer

Arrivé à Nieuport, je déguste une Omer en pensant à un collègue qui m’a dit qu’elle gagnait à être connue. C’est une bonne blonde mais sans assez de caractère pour mon palais.

130-jetee-de-nieuport

Je me demandais si un passage par la jetée ouest avait un intérêt.

140-jetee-photogenique

Graphiquement il n’y a pas de doute.

150-nieuport-est-un-port-de-peche

Nieuport est un vrai port de pêche. Les bateau de pêche sont très beaux.

160-braven-apostel

Comme la Omer m’avait laissé sur ma faim, un arrêt quelques kilomètres plus loin dans un second bistrot aura été beaucoup beaucoup plus convainquant avec cette découverte : la Braven Apostel ou Brave apôtre est une bière très brune et assez forte qui mérite vraiment le détour. Le genre de brune forte pas trop sirupeuse et bien parfumée qui se déguste comme un nectar.

170-bateau-adorable

Une dernière photo avec un beau bateau. Ado je rêvais d’être marin et j’ai toujours gardé un goût pour les balades dans les ports.

 

Conclusion :

Oui le tour du port de Nieuwpoort en vaut la peine. S’il faut couper quelque chose pour rester pas trop loin des 50 kilomètres, je préférerais que ce ne soit pas ce bout de balade…

180-cest-quoi-ca

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *