Ben Nevis via Carn Mor Dearg

Descente Ben Nevis

Le départ se fait du Ben Nevis center à Glen Nevis. C’est à 3 ou 4 kilomètres de Fort William. Les premières centaines de mètre de dénivelés suivent la route des touristes (tourist route). Au col Meall an t-Suidhe au dessus du lac Lochan Meall an t-Suidhe quitter la route des touristes par la gauche. Le chemin est bien marqué. Plusieurs cairns confirment les directions.

Lochan Meall an t-Suidhe

On longe la sombre face nord du Ben Nevis et on s’engage dans une vallée très minérale. Beaucoup de granit rose. On est déjà au bout du monde, c’est la vallée de Coyre Leis.

Coyre Leis

Au niveau du refuge (cic hut) il faut traverser les torrents de l’Allt a’ Mhuilinn et là pas mal de possibilités. Soit essayer de gagner l’arrête entre Carn Beag Dearg et Carn Dearg Meadhonach soit filer droit vers Carn Mor Dearg.

Face nord du Ben Nevis

Nous on essaie de suivre un des sentiers indiqués sur notre carte OSM et qui mène directement au sommet de Carn Mor Dearg (1220m / 4002ft) et on galère beaucoup car il n’y a pas de sentiers. L’escalade se fait sur les mains à 90% du temps. Il ne faut pas avoir le vertige, c’est quasiment vertical ce passage et il y a près de 500 mètre de dénivelé. C’est long et aérien. Ça me fait penser au raccourci qu’on avait pris avec Manu pour gravir Pillar lors de la course 10 peaks en 2015 mais ma copine n’apprécie pas du tout. Elle demande où est le chemin et trouve que ça manque d’indications.

Au sommet de Carn Mor Dearg, vue imprenable sur la face nord du Ben Nevis et aussi sur l’arrête très spectaculaire qu’il va encore falloir parcourir.

Carn Mor Deard Arête Route

D’après la carte OSM il existe un autre passage qui passe à droite de celui qu’on a emprunté. De ce que j’ai pu voir au sommet de Carn Mor Dearg il s’agit d’un petit chemin bien marqué (en tout cas à son arrivée au sommet) qui monte en lacets. À vous de voir mais c’est peut être une alternative valable si votre compagnie n’est pas vraiment aguerrie.

La traversée de l’arrête de Carn Mor Dearg Arête est assez compliquée. Il y a parfois un semblant de chemin mais souvent rien du tout. A un moment un bon chemin à gauche disparait sous un névé. Même pour un jour relativement peu venteux ça souffle très fort par moment.

Carn Mor Dearg et Aonach Mor

Au bout de l’arrête de Carn Mor Dearg un joli cairn en pierre de taille précède la pente sommitale sud ouest du Ben Nevis. De là superbe vue sur le massif des Mamores au sud et plus loin sur la vallée de Glencoe.

Carn Mor Dearg arete depuis Ben Nevis

Pendant que vous gravissez la face sud est du Ben Nevis, vue terrible sur le massif des Mamores.

Mamores

 

Le sommet du Ben Nevis est un grand plateau et il est situé au sud ouest de ce plateau.

Sommet Ben Nevis

La descente se fait par la voie normale et prend normalement entre 2 heures et 2 heures et demi.

Descente Ben Nevis

Dans la descente finale on fait une petite pose sur un grand banc en bois dans un virage. Un couple de jeunes retraités y prend déjà le soleil. Nous partageons nos souvenirs d’ascension du Ben Nevis. Ils s’attendaient à plus d’indications du genre la marque des 1000 pieds. Ils s’inquiètent de l’élection de Macron en France et se plaignent que le monde ne tourne plus rond.

À l’arrivée on boit une pinte au Ben Nevis Inn. On partage une table au soleil avec 2 gars bien sympathiques. Ils sont aussi dans le business des Munros et ne savent pas où ils en sont. Ils nous apprennent que Carn Mor Dearg est un Munro en lui même et que l’arrête de Carn Mor Dearg est très fameuse. Eux ne l’ont pas encore parcourue, ils se la réservent pour la fin. On compte avec eux qu’on en est donc à 5 Munros avec Ben Lomond, Beinn an Dothaidh et Beinn Dorain, Carn Mor Dearg et Ben Nevis. Ils nous tapent dans les mains en disant « Hi five » (je ne sais pas ce que cela signifie) et nous disent qu’il ne nous en reste plus que 177 à gravir pour compléter la série. On parle encore une fois de politique, ils ont voté Yes lors du référendum pour que l’Écosse quitte le Royaume Uni et No pour le Brexit. Ils en veulent à Barroso pour son intervention sur l’indépendance de l’Écosse Ils sont favorables au welfare state mais pas à la retraite à 55 ans. On parle aussi des midges qui sont des femelles qui préfèrent le sang sucré des hommes et que Kinlochleven est la zone la plus réputée d’Écosse pour la voracité des midges. Comme on doit encore retourner à Fort William ils nous proposent gentiment de nous y descendre en voiture et nous ne refusons pas. On doit faire du camping sauvage sur Cow Hill avant de chopper le bus de 6h45. Ils me disent que je devrais être plus galant et j’apprends une nouvelle expression très fleurie : « flash the cash ».

9h plus tôt, sur le chemin entre Fort William et le Ben Nevis Center un jeune campeur lève sont camp et il me tend un livre en disant qu’il a besoin de s’alléger avant de partir pour la West Highland Way. C’est The doors of perception et Heaven and hell d’Aldous Huxley. Apparemment sur des expériences avec la mescaline. Je sens que ça va me plaire.

 

Téléchargez le fichier GPX du Ben Nevis


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *