Comparatif de 25 lampes frontales rechargeables

J’ai besoin d’une petite frontale rechargeable pour pouvoir courir des petits trails nocturnes et aussi en usage lampe de secours quand 2 lampes font partie du matériel obligatoire.

Le comparatif qui suit est un comparatif « de papier » dans la mesure ou je n’ai pas testé réellement ces lampes frontales. Je me suis juste renseigné sur les caractéristiques principale de ces frontales (lumens, poids, autonomie, prix…) pour pourvoir trouver celle que je pourrais avoir envie d’acheter.

Mon cahier des charges

  • Une frontale très légère, qui se recharge par USB.
  • Au moins 150 lumens pour pouvoir courir dans les bois.
  • Du flood plutôt que du throw (un champ large plutôt qu’une longue portée)

Pourquoi privilégier le flood ?

Souvent es fabriquant de frontales mettent en avant la porté de leurs produits alors que pour la course à pied et la randonnée, il me semble que ce qu’il faut privilégier c’est le flood. Le flood c’est quand la frontale éclaire un champ très large, si possible sans « point chaud » dans le champ éclairé, l’idée est de voir devant soi et surtout de voir aussi où on met les pieds. Parfois les fabriquant indique en degré, le champ éclairé, c’est dommage qu’ils ne le fassent pas tous. 90° ça commence à être pas mal.

Avoir de la portée ne sert pas à grand chose, éventuellement quand on est perdu pour chercher son chemin ou en course d’orientation et j’ai aussi un copain qui trouve que c’est important pour essayer de voir des biches et autres gros animaux au petit matin. Pour moi c’est inutile.

La Nitecore NU20

Nitecore NU20
Nitecore NU20

Je suis tombé par hasard assez rapidement sur cette frontale et j’en ai fait ma frontale de référence pour la suite.

Ce qui me plaît dans la Nitecore NU20

  • Super légère : 47 grammes avec la batterie. C’est vraiment exceptionnel ce poids.
  • Version CRI qui donne une lumière qui rend mieux les couleurs. la version CRI utilise une LED Nichia 219B qui permet d’avoir un indice CRI >90. L’indice CRI indique la qualité de la restitution des couleurs naturelles par une lampe, il varie de 0 à 100. La LED Nichia 219B a in indice de 93, c’est ce qui se fait de mieux dans le genre en ce moment.
  • Max 360 lumen en normal (led CREE XP-G2 S3) et 270 lumens en version CRI (led Nichia 219B). Vu mon expérience avec la Black Diamond Cosmo les 270 lumens de la version CRI sont plus que suffisants pour mon usage.
  • Pas trop chère (environ 35 euros).
  • Rechargeable par micro USB.
  • Batterie 600mAh
  • Indication du taux de charge de la batterie.
  • IPX-7 bien étanche et résiste même à une submersion d’un mètre.
  • Système physique de contrôle des allumages intempestifs de la lampe dans les sacs et poches.
  • Possibilité de recharger la lampe tout en continuant de l’utiliser. Permet d’envisager un usage en ultra. Il faudrait trouver un câble micro USB coudé pour éviter d’avoir le câble dans les yeux…
  • Un seul bouton et pas trop de modes. Je suis un grand partisan de la simplicité en la matière.

 

Inconvénients

  • La batterie est rechargeable plus de 500 fois mais comme elle n’est pas amovible on est obligé de balancer toute la frontale si elle ne se charge plus. Cela dit ça ne m’est pas encore arrivé de conserver une frontale aussi longtemps. Si on doit la recharger une fois par semaine en hiver cela fait 20 charges par an donc les 500 fois sont atteint en plus de 20 ans.
  • Tout en plastique. J’espère qu’il est solide mais pour les frontales légère, le plastique est incontournable…
  • Probablement pas une lampe régulée. Je préfère le système de la Tikka R+ où l’intensité lumineuse reste constante jusqu’à ce que le mode secours (une luciole) soit activé.
  • Pas de mode 100 lumens (bon compromis pour courir tranquillement sur des sentiers techniques tout en profitant d’une plus grande autonomie).

Donc, voilà, à ce stade j’ai plus ou moins déjà décidé d’acheter la Nitecore NU20 mais avant de passer à l’acte, voici quelques autres frontales que j’ai envisagé.

 

Stoots Misti 2

Stoots Misti 2
Stoots Misti 2

Cette petite lampe frontale correspond à ce cahier des charges tout en utilisant une batterie 18650. C’est un OVNI dans ce catalogue de petites frontales rechargeables. OVNI aussi par le fait que la Misti 2 soit « made in France », Stoots est vraiment un fabriquant à suivre.

Caractéristiques de la Stoots Misti 2

  • Température de couleur de 5000K, c’est à peu près la température de couleur du soleil. C’est sans doute une lampe à la lumière très agréable.
  • Corps en aluminium, excellente dissipation de la chaleur.
  • Poids 60 grammes (sans le bandeau ? – 15 grammes pour le bloc lumineux – 46 grammes la batterie 18650)
  • Puissance max 300 lumens
  • Autonomie remarquable de 24 heures à 100 lumens
  • Pas mal de palier de puissances (un peu trop ?) 50 (60h) – 100 (24h) – 200 (10h) – 300 (7h)
  • Mode moonlight / survie / bivouac à 5 lumens (300 heures d’autonomie)
  • Led rouge 5 lumens
  • Possibilité de se faire faire une petite gravure personnalisée lors de la fabrication.
  • Test de la batterie à partir d’un clic long à partir de la lampe éteinte.
  • 80 euros, c’est la plus chère de cette page.

La Stoots Mini 2 est une frontale parfaite pour l’ultra trail, ce n’est pas vraiment une « petite » frontale de fond de sac, ce serait bien dommage de l’utiliser seulement occasionnellement. Je ne suis pas très fan du système Stoots d’accrochage du bloc lumineux à la batterie qui n’est pas du tout pratique si on veut changer la batterie sur le terrain (impossible avec des doigts mouillés par exemple) mais comme la Stoots Mini 2 peut se recharger sans retirer la batterie, cet inconvénient est minimal. Par ailleurs elle est vraiment bien foutue (mode 100 lumens, mode bivouac, lumière rouge, rechargeable par USB) et si elle n’était pas si chère et si je n’avais pas déjà tant de frontales je n’hésiterais pas longtemps à essayer cette lampe made in France.

 

Nitecore NU 17

Nitecore NU17
Nitecore NU17

La plus simple et la moins chère des Nitecore adaptées à la course à pied.

  • 130 lumens c’est bien assez pour courir sauf peut être dans des descente techniques. Autonomie annoncée de 6 heures dans ce mode. Bien assez pour la plupart des entraînements nocturnes.
  • La led high CRI n’a qu’un seul mode disponible. 50 lumens. C’est peut-être pas mal pour la randonnée. Autonomie pas géniale de 4 heures dans ce mode.
  • Batterie de 580 mAh.
  • Led principale XP-G2 S3.
  • Poids 46 grammes avec le bandeau. C’est vraiment très peu.
  • Système physique de verrouillage des boutons de mise en marche. Bien pratique pour mettre au fond du sac.
  • Lentille TIR qui garanti un flood maximal.

Pour moi, la Nitecore NU17 n’est pas mal du tout, pour 25 euros une lampe utilisable en trail c’est vraiment pas cher. Le seul truc que je n’aime pas trop c’est le look, je ne sais pas bien pourquoi je dis ça.

Petzl Bindi

Petzl Bindi
Petzl Bindi

Une toute petite frontale rechargeable qui crache 200 lumens et qui ne pèse que 35 grammes.

  • Batterie de 680 mAh.
  • Mode bivouac 6 lumens avec autonomie de 50 heures.
  • Le mode standard c’est 100 lumens et l’autonomie dans ce mode est de 3 heures.
  • Il existe un mode rouge clignotant (visible à 400m pendant 200 heures). Du coup je pourrais l’inclure dans ma page sur les lampes clignotantes rouges rechargeables.
  • 37 euros, cher je trouve mais c’est du Petzl.

La Petzl Bindi correspond parfaitement à mon cahier des charges. Juste dommage qu’elle plutôt chère.

 

Nitecore NU25

Nitecore NU25
Nitecore NU25

La frontale Nitecore NU 25 est une NU 20 à laquelle on a ajouté 2 leds derrière une petite lentille TIR très diffusante. Une led blanche high CRI (bon rendu de couleur) et une led rouge (censé être agréable pour lire la nuit???). La batterie est 50% plus puissante.

Pour moi ces améliorations sont sans grand intérêt car la nouvelle led high CRI ne peut éclairer qu’à 20 lumens. Pratique pour le bivouac et aller pisser mais pas assez pour randonner et trop pour lire sans déranger.

Ce qui est dommage aussi est que la led principale n’existe que pas en version warm comme sur la Nitecore NU20

Klarus HR1

Klarus HR1
Klarus HR1

Dans la gamme Klarus on dirait que cette lampe est particulièrement destinée à la course à pied. Contrairement aux autres frontales de ce comparatif la batterie se trouve à l’arrière de la tête.

Caractéristiques de la Klarus HR1

  • Puissance max 600 lumens
  • Lampe ultra fine au front (18mm d’épaisseur)
  • Très légère – 46 grammes (avec la batterie ? J’en doute)
  • Batterie 2000 mAh
  • Batterie interchangeable en course.
  • Autonomie avec la batterie 2000 mAh : 4h à 600 lumens – 12h à 150 lumens – 32H à 30 lumens. Dommage qu’il n’y ait pas de mode entre 30 et 150 lumens.
  • Lampe clignotante rouge sur le boîtier des piles.
  • Possibilité de choisir une batterie de 1200 mAh qui peut aussi recevoir 3 piles AAA.
  • La led Throw et la led flood sont les mêmes des CREE XP-G2. White pour le spot et warm pour le flood. On peut choisir d’utiliser l’une ou l’autre ou les deux ensembles.
  • Led rouge 5 lumens pour le bivouac.
  • Possibilité de verrouiller la lampe pour ne pas qu’elle s’allume au fond du sac.
  • Rechargeable avec un USB de type C.
  • Possibilité de l’utiliser en la branchant sur une power bank.
  • Indicateur de charge de la batterie avec des leds rouge orange et vertes.
  • Prix 65 euros.

Les caractéristiques de cette lampes sont bizarres. Les puissances indiquées (600 ou 150 lumens) on ne sait pas si c’est pour une des deux leds principales ou pour les deux ensemble. Peut-être que la lampe flood toute seule c’est 70 lumens ? Ce serait parfait.
Bon pour moi c’est une lampe intéressante mais un peu trop bien pour mon cahier des charges de « petite lampe ». Pour ma lampe principale je trouve que celles à batteries 18650 sont vraiment mieux (batterie non propriétaire en particulier) et je ne comprends pas qu’une lampe spéciale course à pied comme la Klarus HR1 ne mise pas tout sur le flood comme l’Armytek au hasard.

Black Diamond Sprint 225

Black Diamond Sprint 225
Black Diamond Sprint 225

225 lumens pendant 2h30, on est pile dans mon cahier des charges. (même si à 225 lumens c’est plus probablement 1h30 d’autonomie de disponible).

  • Puissance réglable en continue
  • Déflecteur à facette assez unique dans son genre.
  • Poids 56 grammes
  • Batterie lithium-ion 750 mAh
  • Prix 50 euros
  • Remplaçante de la Black Diamond Iota (mais en perdant la lentille TIR de la Iota)
  • D’après la review d’Andrew Skurka le flood n’est pas parfait mais pas mal quand même.

J’ai l’impression que l’usage normal de la Black Diamond Sprint 225 c’est à fond (225 lumens) pour la durée d’un entraînement (1h30 c’est un petit peu juste quand même). Le fait que la puissance soit « dimensionnable » n’est pas vraiment un avantage pour moi, je préfère le système avec 2 ou 3 puissances bien choisies de paramétrées.

 

Frontale Forclaz Trek 500

Forclaz Trek 500
Forclaz Trek 500

Forclaz c’est la marque trek de Decathlon. Cette frontale n’est apparemment pas spécialement prévu pour la course à pied mais elle mérite, je trouve, d’être dans ce comparatif.

Caractéristiques de la frontale Forclaz Trek 500

  • 200 lumens au max – autonomie 3h.
  • 80 lumens en mode moyen – autonomie 8h.
  • Pas chère du tout : 20 euros
  • Une led rouge.
  • Poids 90 grammes, assez lourde je trouve.
  • Batterie Li-ion de capacité 1800 mAh.
  • Mode verrouillage pour éviter ls allumages intempestifs.
  • Il y a une lentille TIR sur cette frontale mais c’est juste pour la led rouge.
  • L’angle du champ éclairé n’est pas indiqué. On peut imaginer une lampe peu floody ?

Pour 20 euros et compte tenu de la qualité assez légendaire des produits conçus par Decathlon je crois que l’on ne peut pas beaucoup se tromper avec cette frontale Forclaz Trek 500 pas chère du tout. Il faudrait la tester pour voir si elle est assez floody pour courir

Biolite Headlamp 330

Biolite Headlamp 330
Biolite Headlamp 330

Une lampe au design soigné avec la batterie à l’arrière de la tête.

  • 330 lumens en mode flood + spot
  • 230 lumens en spot
  • 100 lumens en flood
  • Puissance réglable (dimming)
  • Led rouge
  • Poids 69 grammes
  • Pas d’indication de la puissance de la batterie
  • Prix 50 euros

Bon en fait cette Biolite 330 ne m’intéresse pas beaucoup, je n’aime pas trop la batterie à l’arrière et il y a plusieurs fonctions qui ne m’intéressent pas (la led spot et la puissance réglable).

 

Klarus HM1

Klarus HM1
Klarus HM1

Klarus a une gamme assez grande de petites frontales qui ont l’air pas mal du tout. Elles sont en général pensées pour offrir une combinaison de flood et de throw. Souvent elle ne sont pas vraiment rechargeables (il faut recharger la batterie en la sortant de son logement sur les Klarus Titanium, Klarus H1A-PL entre autres)

Quelques éléments de la Klarus HM1

  • Smart sensor : permet de contrôler la lampe avec ees mouvements de main. Je ne suis pas fan du tout de ce genre de gadget.
  • 440 lumen au maximum. Bien plus qu’il n’en faut
  • 70 grammes.
  • Batterie de 1800 mAh (c’est plutôt beaucoup dans ce genre)
  • Led CREE XPG-3 : c’est toujours bien quand une marque communique sur les leds qu’il utilise.
  • Un mode flood à 120 lumens avec une autonomie annoncée de 7,7 heures.

Je ne suis pas fan du tout du look de cette Klarus HM1, je trouve le design trop banal, mais elle est quand même assez intéressante du point de vue de mon cahier des charges. 120 lumens en flood c’est une bonne valeur pour « tout » faire.

Fenix HL12R

Fenix HL12R
Fenix HL12R

Fenix est une bonne marque de frontales je crois. La HL12R est la petite frontale rechargeable de leur gamme.

  • Mode moonlight 4 lumens
  • D’après cette review de rekkie, le bandeau est super confortable à porter.
  • Hotspot un peu trop défini dans le champ éclairé ? Pas super flood ?
  • Attention les modes 130 et 70 lumens ne durent que 2 heures à cette puissance, les durées annoncées (8h et 13h) sont données avec une puissance très réduite après les première 2 heures d’utilisation. ensuite on bascule vers un flux lumineux proche de 30 lumens. Il y a moyen de shunter ce fonctionnement en éteignant et rallumant la lampe ce qui donne de nouveau 2 heures de pleinde puissance pour autant que la batterie tienne.
  • Les 400 lumens annoncés sont disponibles en mode Boost. 1 minute maximum.
  • Mode rouge clignotant à 1 lumen donné pour 80 heures. C’est une durée remarquable.
  • Poids 73 grammes (avec le bandeau ?)
  • Batterie LIPO 1000 mAh.
  • Jauge de la batterie avec 4 petites leds bleues sur la façade.
  • Prix 40 euros

Bon, pour moi la Fenix HL12R est très intéressante et tout à fait correspondante à mon cahier des charges mais je n’aime pas trop son look et le fait qu’il y ait un hotspot dans le champ éclairé.

Led Lenser MH5

Ledlenser MH5
Ledlenser MH5
  • Seulement 2 puissance d’éclairages : 400 lumens 4h ou 20 lumens 35h
  • Système de focus sur le faisceau lumineux.
  • Pas très floody d’après ce que j’ai compris.
  • Batterie 14500 interchangeable mais pas rechargeable facilement quand elle est en place.
  • Petite lumière rouge
  • Poids 94 grammes
  • Prix 40 euros.

Je ne suis pas fan de cette Ledlenser MH5. Pas très floody, pas de mode intermédiaire entre 20 lumens et 400 lumens.

Klarus H1A-PL et Klarus Titanium H1A

Klarus H1A
Klarus H1A

Ces 2 lampes Klarus sont à peu près les mêmes à part que la Titanium H1A est justement en titane. Je trouve que c’est assez ridicule d’utiliser du titane pour faire une frontale. D’une part le titane st un métal rare et cher et d’autre part c’est un très mauvais dissipateur de chaleur. De plus la position de la lentille en plastique de la Klarus H1A fait qu’elle n’est pas à l’abis des chocs, avoir une frontale avec un corps indestructible et une lentille fragile c’est un peu balot je trouve.

Caractéristiques des frontales Klarus H1A

  • 3 leds (1 puissante throw, 1 flood et 1 rouge)
  • Batterie Li-Ion incluse mais il faut la sortir pour la charger. Du coup ces lampes sont un peu limites pour être classées dans les frontales rechargeables.
  • Compatible avec des piles AA, pratique en dépannage.
  • Lentille brevetée (glare free = anti éblouissement ?) sur la led principale. En haut de la lentille il y a des stries du genre lentille de Fresnel, j’imagine que c’est pour dissiper une partie du flux throw de la led pour en faire du flood, je ne suis pas bien sût de l’utilité de cette lentille spéciale.

Malheureusement la led flood secondaire ne peut pas être poussée à plus de 45 lumens, j’ai peur que ce soit trop peu pour que cette lampe soit confortable en course à pied.

Pourquoi pas la Olight H15S Wave

Olight H15S Wave
Olight H15S Wave
  • Environ 15 euros de plus, pas plus puissante mais plus grosse batterie (1200 mAh) et plus de 2 fois plus lourde (98 grammes sans la batterie).
  • Autonomie plus intéressante (3 heures à 250 lumens).
  • Petit volet diffuseur (comme sur Petzl Myo) qui permet de passer éclairage diffus (flood) à un éclairage de longue portée (throw).
  • Pas de version CRI >90. Ce critère est exceptionnel avec la Nitecore. Je ne vais pas trop le prendre ne compte.
  • Mode 100 lumens intéressant et manquant dans la Nitecore qui peut être tenu pendant 5 à 6 heures. Cette intensité est intéressante mais l’autonomie reste assez faible et ne permet pas d’en faire de la Olight H15S une lampe principale pour un Ultra.
  • Possibilité intéressante en voyage de remplacer la batterie par 4 piles AAA.

En fait la Olight H15S n’est pas assez radicale elle est trop lourde pour être une lampe de secours et pas assez autonome pour être une frontale d’ultra.

Pourquoi pas la Fenix HL15

Fenix HL15
Fenix HL15
  • Sans doute moins chère (elle est tellement nouvelle que le seul prix connu est un prix en dollars).
  • Lumens max du même ordre (200 lumens)
  • Look beaucoup moins soigné.
  • Apporte une lumière rouge en plus.

Fonctionne avec 2 piles AAA et je m’arrête là pour la Fenix HL15 car dans mon cahier des charge elle doit être rechargeable.

Pourquoi pas la Petzl Zipka

Petzl Zipka
Petzl Zipka
  • Un poil moins chère (30 euros) mais c’est une lampe qui fonctionne avec des piles.
  • Moins puissante (100 lumens) mais autonomie très importante
  • Pas de bandeau mais un enrouleur à fil auto ajustable. Sans doute moins agréable ?

La Zipka est optimisée pour une frontale de secours avec longue autonomie, sans doute moins pour un usage de petit trail où la puissance apporte un confort non négligeable.

Pourquoi pas la Olight H1

Olight H1
Olight H1

En partant du besoin d’une frontale plus légère que l’Armytek Wizard, c’est la première frontale sur laquelle je suis tombé. elle est intéressante car elle est effectivement plus légère que l’Armytek mais c’est quand même du lourd, si on veut utiliser des batteries, il faut les acheter (format 16340 au lieu de 18650) et aussi avoir le chargeur de batterie correspondant (pour moi le XTAR MC1 faisait l’affaire).

Notez que dans le genre de l’Olight H1 il y a l’Armytek Tiara

Pourquoi pas une Led Lenser SEO7R

Led Lenser SEO7R
Led Lenser SEO7R
  • Pas trop trop lourde (93 grammes)
  • Rechargeable avec possibilité d’utiliser aussi des piles (ça c’est très bien, le meilleur des 2 mondes)
  • Trop chère (environ 80 euros) pour une lampe en plastique

Pourquoi pas une Petzl Reactik +

Petzl Reactik +
Petzl Reactik +

C’est la lampe frontale correspondante à la Nitecore NU20 chez Petzl. La Reactik Plus est très ressemblante à la Petzl Tikka R+ qui n’existe plus.

Ce qui est identique avec la Nitecore NU20

  • Puissance 300 lumens.
  • Batterie rechargeable.

Ce qui est mieux

  • Batterie interchangeable. La batterie non amovible de la Nitecore est un de ses principaux défaut.
  • Puissance d’éclairage régulée en mode constant lighting. Ça je trouve que c’est intéressant.
  • Batterie plus puissante (1800 mAh). Qui donne plus d’autonomie.
  • Possibilité de remplacer la batterie par des piles avec un accessoire vendu à part

Ce qui est moins bien.

  • Le prix juste 2 fois plus cher.
  • Le poids 115 grammes c’est plus de 2 fois plus lourd.
  • Trop de modes inutiles (reactive lighting, connection bluetooth…).
  • Moins étanche IPX4 contre IPX7 pour la Nitecore.

Pourquoi pas la Black Diamond Iota.

Black Diamond Iota
Black Diamond Iota

C’est la frontale rechargeable pas trop chère de chez Black Diamond. Il existe aussi la Black Diamond Sprinter mais dans une gamme bien supérieure.

  • La Black Diamond Iota est moins puissante. 150 lumens mais c’est sans doute suffisant pour mon programme.
  • Système Power Tap qui a l’air pas mal pour accéder facilement à la pleine puissance de la lampe.
  • Poids 56 grammes
  • Pas d’indication sur la température de couleur mais si c’est comme la Black Diamond Cosmo c’est très blanc.
  • Autonomie 3 heures à pleine puissance. Bien pour mon petit programme.
  • Design assez réussi.

Eh bien à 45 euros, 10 euros de plus que la Nitecore mais avec une lumière régulée et la fonction Power Tap qui a l’air pas mal, la Black Diamond Iota est très intéressante sur le papier. Vu ma piètre expérience avec la Black Diamond Cosmo (qualité de fabrication en particulier), je vais passer mon chemin pour cette frontales encore peu distribuée en France.

Pourquoi pas une Silva Ninox 2x

Silva Ninox 2x

 

J’aime bien le look des lampes frontales de chez Silva. Dans le genre petite rechargeable il semble que la Silva Ninox 2x soit une possibilité intéressante.

  • Rechargeable par USB comme toute les lampes de ce comparatif.
  • 150 lumens et 72 grammes. On est dans le programme.
  • Batterie amovible de 700 mAh. Peut être un peu compliqué à changer.
  • 1 seul bouton qui donne accès à 3 puissances d’éclairage. Ça a l’air d’être bien simple et pratique.
  • Autonomie de 2h30 en puissance maximale. Probablement un éclairage régulé et constant ? Caractéristiques normales.

Seul problème avec cette petite frontale, sont prix : environ 80 euros.

Pourquoi pas une frontale Geonaute Onnight 510 V2

Geonaute Onnight 510 V2
Geonaute Onnight 510 V2

J’ai choisi cette frontale dans la gamme Decathlon par ce qu’elle coûte autant que la Nitecore c’est à dire 36 euros et que c’est la première de leur gamme à dépasser 150 lumens.

  • Lampe rouge sur le derrière du bandeau. Très bien pour être plus visible quand on coure en ville ou sur des routes de campagne.
  • 160 lumens c’est suffisant à mon avis.
  • IPX4 ce n’est pas terrible du tout.
  • Batterie 2400 mAh, à priori suffisant pour une bonne autonomie.
  • Autonomie donnée à 6h à pleine puissance. On peut imaginer que c’est une lampe régulée et que cette puissance ne décroît pas pendant les 6 heures. A mon avis c’est moyen, insuffisant pour un ultra et bien trop pour un coureur du soir.
  • 95 grammes c’est plus du double de la Nitecore NU20. Dommage.

Pourquoi pas une Princeton Tec Remix Rechargeable

Princeton Tec Remx Rechargeable
Princeton Tec Remx Rechargeable

Cette frontale de 200 lumens a l’air pas mal du tout.

  • Pas beaucoup de données sur l’autonomie sur le site de la marque.
  • Batterie montée à l’arrière, serait-elle lourde ?
  • Eh bien oui – 155 grammes c’est 3 fois plus que la Nitecore.
  • Comme elle est aussi environ 2 fois plus cher je crois qu’on peut oublier.

Pourquoi pas une Coast HL7R

Coast HL7R
Coast HL7R

C’est une belle lampe avec un look pas ordinaire.

  • On peut faire varier le champ éclairé (focusing). Sur le papier c’est séduisant mais pour courir ce qui compte c’est un champ le plus large possible et on n’a pas souvent besoin d’un champ plus étroit.
  • 240 lumens c’est très bien sur le papier.
  • Rechargeable mais comme les batteries c’est du Ni-Mh, je crois que c’est moins bien que les Li-Ion
  • Environ 125 grammes, c’est trop lourd pour moi.
  • Une autonomie de seulement 1h30 à pleine puissance. C’est peu on dirait.

Finalement elle n’a pas l’air d’être distribuée en Europe cette frontale originale.

Pourquoi pas une Stoots Hekla

Stoots Hekla
Stoots Hekla

La petite dernière de chez Stoots a son charme. Une lampe made in France par un artisan avec des composants chinois c’est un peut le monde à l’envers mais j’aime beaucoup cette idée.

  • L’Hekla est la plus puissante de ce comparatif avec 1000 lumens.
  • Elle est très légère (65 grammes avec la batterie).
  • Autonomie 30h à 100 lumens, c’est une lampe utilisable en ultra.

Petit hic, le prix 125 euros est trop cher pour une lampe de fond de sac mais il faut dire que le Stoots Hekla n’en est pas une. Comme elle utilise une batterie 18650 je l’ajoute aussi à mes frontales de trail à batterie 18650.

Pourquoi pas une Beal FF210 R

Beal FF210 R
Beal FF210 R
  • Rechargeable, 210 lumens, accu 1800 mAh, autonomie 5h à 170 lumens.
  • Possibilité bienvenue de remplacer la batterie par 3 piles AAA.
  • Design pas très élégant.
  • 70 euros, elle est trop chère pour me donner envie cette frontale sans beaucoup de caractère.

Pourquoi pas une Ferei HL08

Ferei HL08
Ferei HL08

C’est une grande marque célèbre pour la Ferei HL20. La HL08 est une frontale rechargeable.

  • LED:1*CREE XR-E Q5 3WATT – 220 lumens
  • Batterie de type 18650 => sans doute trop lourde.
  • Poids 145 grammes sans batterie : on est sorti de mon cahier des charges là…

Pourquoi pas la Nitecore NU30

  • Coûte 10 euros de plus que la Nitecore NU20 mais cette différence de prix est acceptable pour une lampe un peu plus puissante (400 lumens), beaucoup plus autonome (batterie de 1800 mAh au lieu de 600), lumière rouge dont je n’ai pas d’utilité,
  • Look assez raté (Un peu comme celui des anciennes Black Diamond).
  • Annoncée mais en fait introuvable et même pas présente sur le site de la marque.

Conclusion

Une lectrice m’a fait remarquer qu’on s’y perdait dans toutes ces frontales aussi bien les unes que les autres et qu ce serait bien une petite conclusion.

Voici donc les résultats de ce test de papier avec mes 2 frontales préférés dans ce test :

  • D’abord je recommande la Nitecore NU20 CRI. Elle a l’air d’être vraiment super sur plein de plans (légère, puissante, CRI>90, pas chère…). C’est logiquement celle que j’ai acheté mais elle est non disponible au moment ou j’écris ces lgnes (décembre 2016) et j’ai du opter pour le plan B
  • Le plan B c’est la Black Diamond Iota. Black Diamond sait faire des frontales quasiment inutilisables tant elle sont de mauvaise qualité (loquet de la Black Diamond Cosmo au hasard) mais j’ai eu envie de donner sa chance à la Iota (assez puissante, très légère, apparemment très facile à utiliser…).
  • Pour ceux qui ne sont pas dérangés par la batterie à l’arrière de la tête, il y a des propositions intéressantes chez Decathlon…

Autres marques de frontales pour lesquelles j’ai cherché un modèle rechargeable

  • ThruNite : pas de petite frontale rechargeable chez ThruNite. La TH10 est pas mal mais ne joue pas dans la même cour (batterie 18650 – 825 lumens)
  • Spark : cette marque n’a rien proposé depuis 2012. A oublier ?
  • Klarus : pas de frontale chez Klarus. Ca c’était en 2016, en 2020 ça a bien changé, voir ci dessus.
  • Streamlight : La Streamlight 61601 a l’air marrante et originale mais avec 125 lumens seulement elle ne peut pas entrer dans ce comparatif.
  • Fourseven : pas de frontale chez eux. Juste un drôle d’accessoires (le 360° headlamp kit) qui permet de se planter une lampe sur le coté de sa tête. Look futuriste assuré.
  • Sportac : les frontales DH10LC2 et PH10LC2 (la différence entre ces 2 modèles est que la Sportac DH10C2 a un champ plus large que la PH10C2) ne sont pas mal mais trop lourdes pour être étudiées ici. En plus pas rechargeable juste en connectant la frontale à un câble micro USB.
  • Zebralight : que des lampes du genre Armytek on dirait
  • Niteye : La HR25 semble épuisée, pas sur qu’elle ait été rechargeable
  • Noctigon : pas de frontale chez eux mais des composants pour lampes apparemment.
  • Manker : marque pas distribuée en france. La DW7 est mignonne mais plus vendue et très faible et pas rechargeable.
  • Rayvenge : la T1A est trop faible, très chère et pas rechargeable.
  • Skilhunt : du beau matériel on dirait mais plus dans le genre Armytek c’est dire lourd et en alu… Pour d’autres raison (voir frontales de trail à batterie 18650) j’ai craqué sur la Skilhunt H03 et sa lentille TIR.
  • Rayovac : beaucoup de modèle différents de lampes mais peu de frontales
  • Crelant : Belle frontale en alu. Pas de rechargeable.
  • Eagletac / Egtac : pas de frontale chez eux
  • Preon : marque disparue ?
  • Mecarmy : belles lampes et beau canif en titane mais pas de frontales
  • Acebeam : 2 frontales dans leur gamme mais basée sur batterie 18650. Donc plutôt du genre Armytek
  • GRDE : des lampes genre Boruit avec pleins de leds. Un style du genre impossible.
  • Shining Buddy : des lampes pour sortir le chien, et c’est eux qui le disent.
  • Thorfire : lampe zoomable qui s’accroche à la casquette, pas vraiment de frontale.
  • Xtreme Bright : frontales zoomable
  • Northbound Train : ce fabriquant existe-t-il encore ? Grosse perte ?
  • Aennon : encore des frontales sans intérêt
  • Lighting Ever : une fausse marque ?
  • VITCHELO : leur V800 n’est pas rechargeable
  • Yalumi Corporation : la spark n’est pas rechargeable
  • Durapower : AM17 pas rechargeable
  • Browning : Night Gig Elite – rechargeable du throw et du flood mais conçue pour les chasseurs, pas pour les traileurs. J’ai peur que le flood ne soit que de très faible puissance.
  • Sunree. Une gamme assez étendue sous la marque Glaree mais rien de rechargeable on dirait.
  • Rayfall : toute une gamme de frontales avec des rechargeables mais en général pas très floody on dirait. Par exemple la H70R a une batterie rechargeable qui se situe à l’arrière du bandeau. Pas très floody on dirait Rayfall parle d’un angle de 45°.

8 commentaires


  1. Et la Spark ST5. C’est du Nichia 219b apparement. 109 grammes avec batterie. Ca le fait non ?

    Répondre

    1. Pas distribuée en France, pas de nouvelles depuis 4/5 ans. Dommage, elle était pas mal même si pas directement rechargeable par USB

      Répondre

  2. Bravo super article qui est très intéressant. Je suis également très intéressé par une Nitecore NU20. Je cours actuellement avec une armytek qui est vraiment top mais je voudrais quelque chose de plus léger pour les petites sorties. D’où mon choix pour la NU20 qui n’est effectivement pas disponible. Je pense également me pencher sur BD Iota mais bon je suis moins fan. A bientôt, Benjamin.

    Répondre

    1. Si tu trouve une autre frontale intéressante, n’hésite pas à m’en parler pour qu je l’ajoute à ce comparatif

      Répondre

  3. J’ai trouvé la CooYoo Fermion. rechargeable par USB, moins de 100 grammes. 130 lumen mais peut-être éligible pour ce comparatif non ?

    Répondre

  4. Respect mon ami !!! que du bon matos proposé

    La olight H1r vient de sortir, 600 lum max
    Olight H05s s active ( livré avec 2 AAA au li-ion ) 200 lumens max
    Fenix hl10 ( 1x AAA) 70 lumens, fenix Hl15 trop cher comparé à la NU30
    Ferei hl54 himal ( peu connu)

    Un conseil privilégier des frontales au moins étanches à 2 metres , dans notre region ( ile de la Reunion) les frontales résistantes …à la pluie au bout de 2 mois sont HS à cause de l’humidité et les piles alkaline coulent de suite

    Répondre

  5. article intéressant, mais vous avez privilégié les frontales légères bandeau donc uniquement marche running trail il y a aussi des usages mixtes trail VTT vélo
    j’ai à peu près ce modèle

    Starnearby 15000lm 9 x CREE XM-L T6 LED de vélo Lampe de poche de vélo Lampe de poche rechargeable
    de starnearby
    ça fonctionne très bien, quand on n’est pas pour les 1ères places le poids ne compte pas c’est l’efficacité surtout quand on ne voit pas très bien

    Répondre

  6. Merci pour ce comparatif très complet qui m’a été bien utile pour faire mon choix. Je viens de commander la Nitecore NU30, trouvée à 39,90 € donc un rapport qualité/prix qui me semble vraiment bon, à voir à l’usage !
    J’habite en montagne et je reprends tranquillement le trail, et près de chez moi c’est de la forêt avec des sentiers relativement techniques, donc il me fallait une bonne luminosité.
    Je te ferai un petit topo après mes premiers essais.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.