Point matos suite au 10 Peaks

Habituellement je parle de matos dans les annexes de mes compte rendus mais comme pour 10 peaks The Lake j’ai déjà publié un texte extrêmement long je préfère écrire un petit article à part pour parler de matos.

Voici donc quelques réflexions sur le matériel

  • A Keswick il y a plein de magasins différents de matériels et on les a à peu près tous fait pour trouver une lampe frontale.
    J’ai cherché une lampe frontale de dépannage pas trop cher et qui fonctionne avec des piles AAA et que je n’ai pas encore essayé et j’ai mis la main sur une frontale Black Diamond Diamond Cosmo. Malheureusement cette lampe est de mauvaise qualité et en particulier presque pas étanche : on n’est pas censé s’en servir quand il pleut, je ne la recommande pas du tout…
  • J’ai fait le tour des magasins de Keswick pour trouver un sac à dos pour The Spine et pour des randonnées. J’espérais avoir du choix dans le genre sac à dos ultra léger mais je ne suis pas tombé sur un magasin qui propose les marques Inov 8 ou Terra Nova. Finalement j’ai trouvé un magasin avec les sacs OMM et j’ai acheté un sac à dos OMM 32 car même si le sac à dos OMM 25 est bien pour The Spine, les 7 litres de plus permettent plus de confort en randonnée.
  • Lors de cette recherche de sac à dos, un vendeur m’a présenté un super sac Salomon de 20 litres et super pour des courses du genre The Spine. Il y a un très grand compartiment étanche et une grande poche extérieure avec des trous pour évacuer l’eau pour y mettre des vêtements mouillés. Une version avec un genre de gilet ventral devrait sortir bientôt. J’aime le côté tout en longueur qui fait naturellement reposer la charge sur les hanches et le système d’accroche de la ceinture ventrale bien pensé pour la stabilité pendant la course. Je ne craque pas parce que j’ai besoin d’un sac qui me permette de partir en randonnée avec ma tente Hubba Hubba et 20 litres c’est vraiment trop peu pour ce programme.
  • Pendant le course j’ai encore utilisé les Brooks Cascadia 11 et je confirmes que les 11 ne sont pas beaucoup plus costaud que les 10. Après 455 kilomètres les Cascadia 11 sont complètement éventrées alors que je ne les ai pas utilisées dans des conditions extrême. Je suis bien embêté car ce sont mes chaussures préférées pour du très long, je pense déjà au prochain Spine et je en sais pas encore ce que je vais y chausser.
  • Comme la fermeture éclair de ma veste Gore Tex Millet Trilogy est cassée (c’est lamentable vu le prix de cette veste…) j’ai ressorti ma veste Gore Tex Pro de Salomon et elle m’a bien servie pour la descente de Great gable et l’ascension du Skiddaw.
  • Pendant la nuit j’avais cru voir très grand avec mes moufles / gants Sealskinz et en fait c’était très bien. Même en début d’été mes mains gonflent dès qu’il fait un tout petit peu froid (syndrome de Raynaud) et des bons gants sont indispensables. Comme il pleuvait sur le Skiddaw je me suis rendu compte que le système de la moufle dégainable en mitaine posait un problème en cas de pluie diluvienne : l’eau se glisse facilement en ruisselant dans la paume de la main. A n’utiliser que par temps soit sec soit pas trop pluvieux donc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.