Présentation de The Spine Race

The Spine race

The Spine se définit comme « the most brutal race » et c’est bien ce qui m’intéresse dans cette course. C’est une course de 268 mile (428 kilomètres) sans arrêt, dans un paysage montagneux et en plein hiver dans le nord de l’Angleterre.

Il existe aussi une version édulcorée. Il s’agit de The Spine Challenger. Seulement 108 mile (172 kilomètres) et un temps limite de 60 heures.

Ces courses sont très différentes des courses françaises habituelles :

  • Pas de balisage. Chacun doit se débrouiller avec carte et boussole (le GPS n’est pas interdit)) pour suivre le chemin (The Penine Way). Globalement, on est presque sur de se perdre à un moment ou à un autre.
  • Presque pas de ravito (1 ou 2 ravitos sur la version courte de 170 kilomètres).
  • Un matériel obligatoire colossal (sac de bivouac, sac de couchage, matelas, réchaud…) qui est le même pour les 2 longueurs.
  • L’hiver avec pluie, vent neige et journées courtes pour accommoder la progression.

Parcours

Le départ est à Edale et l’arrivée à  Kirk Yethom

spine-map

Matériel obligatoire

 

La liste du matériel obligatoire pour The Spine est aussi longue qu’un jour sans pain (bizarre, cette expression ne veut rien dire pour moi car ça fait plus d’un an que je ne mange plus de pain à cause du régime paleo).

Récits.

Pour se préparer à affronter cette épreuve, rien de tel que de commencer à lire les compte rendus des précédentes éditions.

  • Liste complète des récits de 2014 compilée par Anne Green.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *