Problème calcul distance sur Suunto Ambit3 Peak

Problème distance Suunto Ambit3 Peak
Problème distance Suunto Ambit3 Peak

Lors de l’endurance trail des Templiers, alors que c’était la première fois que j’utilisais ma Suunto Ambit3 Peak achetée justement pour l’occasion et parce que ma keymaze venait de rendre l’âme, j’ai été bien désappointé par les performances de cette montre.
C’est même incroyable pour une montre à 500 euros.

Tout a eu l’air d’aller assez bien jusqu’au 50 / 60° kilomètre de la course mais sur la fin c’était n’importe quoi au niveau des distances. J’avais l’impression que la montre enregistrait un nouveau kilomètre tous les 500 mètres. Au final la montre m’a indiqué une course de 129 kilomètres contre 102 officiels.

Ce dysfonctionnement est vraiment très perturbant. Quand on vous annonce le prochain ravito au 75° et qu’il faut attendre que la montre indique 82 pour voir le ravito en question c’est très inquiétant.

Pour régler ce problème j’ai passé ma montre dans l’affichage de l’heure uniquement. C’est quand même très fort de payer 500 euros pour juste avoir l’heure.

Un autre truc qui ne fonctionne pas bien du tout c’est la vitesse instantanée. C’est le paramètre principal que j’aime bien suivre en Ultra. Cela permet de quitter l’impression que c’est horriblement long pour se concentrer uniquement et simplement sur l’instant présent. Étonnant mais ça fonctionne beaucoup mieux pour me motiver que de suivre la progression en kilomètre qui a tendance à augmenter beaucoup moins vite que ce que l’on voudrait. Donc vers la mi course, bien lancé sur un faux plat montant, quand j’ai lu 11 km/h je me suis d’abord dit que tout allait vraiment bien alors que mes sensations m’indiquaient plutôt une vitesse de 20% à 30% inférieure. J’ai déchanté quand j’ai vu que je perdais du temps par rapport à la barrière horaire (calée sur un peut moins de 5km/h) alors que ma vitesse instantanée ne descendait presque jamais sous 6 km/h.

Voici mes principaux paramétrages de la montre pour l’épreuve :

  • Intervalle d’enregistrement : 1 seconde (autre choix possible : 10 secondes)
  • Précision GPS : Bonne (Autonomie de la batterie 24 heures)
  • Pas de recherche de POD
  • Autolap (tour automatique) – distance 1 km (signal sonore et affichage du total des kilomètres parcouru tous les kilomètres).
  • FuseSpeed est utilisé avec cette application.

Quelques remarques sur l’illustration de cet article :

  • Beaucoup de pertes de signal GPS (3 lignes droites sur trace ci dessus).
  • La perte du signal se fait dans des endroits où il ne devrait pas y avoir de problème de connection (crête)
  • Les triangles noirs sont générés par l’autolap réglé sur la distance d’un kilomètre. C’est complètement chaotique en particulier juste avant et juste après la perte du signal (2 laps à chaque fois) et aussi le long de la rivière à droite (près de l’avenue de l’Aigoual) ou des triangles se suivent sans qu’un kilomètre n’ait été parcouru.

Annexes

  • Le movescount de cette balade de 129 kilomètres.

Réinitialisation du GPS.

Dans le semaine qui a suivi mon retour de l’Edndurance trail des Templiers, je suis allé voir le vendeur de ma montre pour qu’il me dise ce qu’il en pense.

Il a téléphoné au SAV de Suunto (en Finlande dit-il) qui ont l’air de prendre cette affaire à la légère.

J’ai donc réinitialisé le GPS et voici la procédure à suivre :

  1. Appuyer simultanément sur les 2 boutons du haut de la montre (back lap et start stop).
  2. Chercher le menu ACTION
  3. Choisir option gps reset

Le problème maintenant c’est que je n’ai plus trop confiance dans ma montre. Quelle est la fiabilité de ce GPS ? Pourquoi s’est-il mis à déconner après plus de 50 kilomètres de course ? Je vais être très vigilant sur mes prochaines utilisations de mon Ambit3.

Contacter le SAV de Suunto

Ça n’a pas l’air d’être très facile.

Depuis Movescount / Gear – Equipement / Support – MySuunto, je suis tombé sur toutes les questions relatives à mon Ambit3 Peak. J’ai cru que c’était l’endroit où poser sa question et présenter son problème mais j’ai reçu 2 fins de non recevoir de Suunto.

Voici le message de réponse de Suunto :

Vos questions sont importantes pour nous et pour la communauté SUUNTO. Merci d’avoir pris le temps de soumettre une question à propos de Suunto Ambit3 Peak . Malheureusement celle-ci n’est pas conforme à nos instructions.

Nous vous encourageons donc à lire ces instructions et à soumettre de nouveau votre question à propos de Suunto Ambit3 Peak.

Merci pour votre participation active dans la communauté SUUNTO.

 

Bon, j’ai été lire les instructions de Suunto qui expliquent comment poser une question mais je n’ai pas compris ce qui n’allait pas dans la mienne. Leur réponse est nulle car elle ne dit rien sur ce qui spécifiquement ne va pas dans la question posée.

Le truc qu’ils auraient pu dire dans leur réponse est que pour des questions particulière, il faut passer par « MySuunto » et il y a un onglet qui permet de « contacter Suunto ». Je viens d’envoyer une question par ce canal, j’espère que j’aurais une réponse.

 

Réponse du SAV de Suunto.

Bon finalement j’ai réussi à poser ma question « privée » au SAV de Suunto et voici un extrait de la réponse :

 

Nous vous remercions d’avoir contacté Suunto Service Clients.

Nous sommes désolés de cet inconvénient.

Il n’y a pas de garantie que le reset du GPS corrige la situation

Afin d’avoir un enregistrement optimal des données GPS veuillez suivre les étapes suivantes :
– Avant de partir en exercice connectez la montre à l’ordinateur pour le téléchargement des données orbitales ; celles-ci permettront au GPS de trouver les satellites plus précisément et rapidement.
– Avant de commencer l’enregistrement, accordez le temps au GPS de trouver les satellites et que celui-ci affiche 100% ; si possible patientez encore quelques minutes afin de trouver quelques satellites supplémentaires.

Si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas à nous recontacter.

« Il n’y a pas de garantie que le reset du GPS corrige la situation ». C’est bien ce que je pensait. Heureusement, lors de ma dernière grosse sortie (Sparnatrail 56 km) l’erreur de GPS aura été de moins de 500m à la fin.

Prochain test : l’Origole 80 kilomètres.

 

6 commentaires


  1. Bonjour,
    J’ai eu exactement le même problème lors de la Maxi Race d’Annecy (132km pour un parcours de 85).
    parmi les paramètres principaux, il y a aussi : Alti / Baro / Automatique. J’etais en automatique. J’envisageais de passer en Alti pour ce genre d’épreuve. Non ?
    Le reset du GPS a t’il amélioré la situation ?
    Sportivement,
    Frédéric

    Répondre

  2. Ahh! Bah je vois que je ne suis pas le seul avec ce problème… C’est aberrant ces différence de GPS. Hier, sur une sortie de 21km, je me suis retrouvé avec un total de 27km… J’espère vraiment que SUUNTO va apporté les correctifs nécessaires. Ça serait la moindre des choses compte tenu du prix d’une telle montre.

    Répondre

  3. Ah bah je vois que je ne suis pas le seul, dès que les sortie commencent à être un peu longue (surtout en vélo), la montre perd complètement le signal. Elle le retrouve quelquefois quelques secondes mais c’est tout, juste pour me faire des grands traits sur la carte… Mon keymaze en revanche ne m’avait jamais planté comme ça, même mon portable basique l’enregistre mieux la trace ! Alors Suunto fiable ? On commence à se poser des questions, j’espère qu’ils vont vite trouver une solution car c’est agaçant de courir avec 2 montres……

    Répondre

  4. Bonjour à tous!
    Je possède également une AMBIT 3 Peak Saphire achetée en Décembre 2014 pour remplacer l’incroyable T6D.
    De mon côté, la montre tient généralement bien ses promesses en terme de batterie et de précision d’altitude en montagne. Là où ça se gatte, c’est si on est sur une crête, la montre peut soudainement perdre la position et créer un point de parcours farfelu. Dans ce cas, le FuseAlti ne corrige rien et les indications deviennent alors irréalistes. Les vitesses instantanées ont tendance à avoir une certaine latence en effet mais se révèlent assez juste.
    Une fonction que j’attendais particulièrement était l’activation des modes d’analyse de récupération basée sur la variabilité cardiaque.
    Après 6 mois d’utilisation satisfaisante, j’ai commencé à rencontrer des problèmes suite aux mises à jour répétées du Firmware, de moveslink et de l’application Android. Et évidemment j’ai commencé à prendre contact avec le support Suunto (en mode privé avec ticket number). Là j’ai commencé à déchanter! On peut résumer la qualité du support Suunto en deux mots: INUTILE et AMATEUR.
    – Le temps de réponse est très long (toujours supérieur à 72h).
    – Les premières réponses sont toujours un copier-coller de la doc (nous sommes des sportifs donc forcément on ne sait pas lire!) et ensuite de faire une remise à zéro pour installer les dernières mises à jour. Même si dans la question on précise bien le numéro de série de la montre, la version du firmware et les versions de moveslink et de l’application mobile.
    – Ils ne connaissent pas leur code! Ils demandent des photos d’écrans des erreurs signalées!
    – Au final, toujours la même réponse: Nous allons régler ce bug connu dans les prochaines versions du micro logiciel mais nous ne pouvons pas vous donner de date prévue!!!
    – Ils ne mettent pas à jour leur documentation avec des solutions pourtant connues par de nombreux forums. Pourquoi? La documentation est numérique!!!

    La nouvelle ceinture bluetooth est fragile. Même avec un entretien régulier en la rinçant sous l’eau après chaque sortie et en enlevant l’émetteur (supposé se mettre en veille). L’émetteur consomme plus que l’ancien et peut passer d’une charge de 100% à 50% en quelques minutes! Dans ce cas, il faut oublier les mesures justes! Dans une course, j’aime courrir au %FC et plusieurs fois je me suis arrêté pour prendre mon pouls moi même lisant des valeurs inquiétantes sur la montre. La montre était 10 battements trop hauts! La mise à jour de l’émetteur ne peut se faire qu’avec un iPhone et non pas avec un téléphone Android. Mais cela ne résout rien!

    Quand on résume tout cela, on se retrouve au final avec un outil dans lequel on n’a plus confiance! Et justement c’est tout le problème pour une montre que l’on paye 500 euros! Le produit n’a de premium que sa fiche technique. Sur le terrain on déchante et le support est inexistant.

    Répondre

  5. hello
    je viens de prendre connaissance de vos messages, je suis utilisatrice suunto ambit 2 s et je rencontre les mêmes problèmes que vous..j’ai ma montre depuis 2 ans maintenant et nous sommes en 2017 et j’ai le même pb que vous !!
    Sunnto répond toujours qu’il faut faire un reset gps, cela est le deuxième en 2 mois !!grr sans etre une grande traileuse du même niveau que vous, je rencontre effectivement des décalages dans la vitesse instantanée !! voilà rien de nouveau, juste que cela me fait plaisir de voir que je ne suis pas la seule car mes potes me disent que je délire ou que je ne courre pas assez vite !!

    Répondre

  6. Slt … Nouvel exemple : Marathon d’Annecy hier le 30 avril 2017 : 94,08 au lieu des 42,195 officiels, ça fait mal au cul même si c’est moins gênant que sur un trail car le marathon est balisé tous les kilomètres. En fait, la mesure a totalement décroché après le tunnel de Duingt :

    http://www.movescount.com/fr/moves/move154238030

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *