[Test] banane Salomon Agile 500

J’ai acheté cette sacoche qui s’accroche à la taille car j’avais besoin d’une poche accessible pour y mettre principalement mon smartphone et secondairement de la nourriture accessible en courant en complément de mon sac à dos Raidlight Olmo Ultra Vest 12L qui occupera le haut de mon buste.

Description de la banane Salomon Agile 500.

  • Vendue avec une gourde softflask Salomon de 500 ml qui remplit à peu près la poche principale.
  • Une poche principale en partie en polyamide ripstop et poche secondaire dans un jersey extensible comme le devant de la poche principale.
  • Système de réglage de la taille de la ceinture assez compliquée avec une sangle rouge qui permet de jouer si on a décroché le scratch de l’autre côté avec une carte de visite. Un genre de système que j’ai déjà vu pour le réglage des bretelles du sac Salomon Skin Pro 10+3.
  • Fermeture de la ceinture par un scratch qui fait le tour d’un passant.

Ce qui pourrait être amélioré sur l’Agile 500

  • Le système du jersey extensible de la poche principale permet de bloquer les choses si la poche est remplie mais ça ballotte quand la poche ne contient qu’un smartphone.
  • Ce serait mieux pour mon usage que la poche principale soit étanche.
  • Fonction porte dossard possible ?

Test sur le terrain

UTMB 2017

Lors des 169 kilomètres de l’UTMB j’ai porté cette banane autour de ma taille. Voici quelques observations.

  • Ça a plutôt bien fonctionné.
  • Dans la poche principale j’avais mis mon smartphone dans un petit sac étanche Sea To Summit et ça ne ballottait ps trop.
  • Dans la poche pur mesh j’ai mis des barres et des gels qui sont ainsi resté bien accessible.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *