[Test] Brooks Pure Grit

Brooks Pure Grit

Je suis passé dans un de mes magasin préféré « Off Course » à Lille pour y acheter mon sac d’hydratation pour l’UTMB et en passant j’ai aussi pris les Brooks Pure Grit car mes chaussures d’entraînement du midi, des Vivobarefoot qui sont indestructibles n’ont presque plus de crampons après plus de 1200 kilomètres d’entraînement et il est peut être temps d’en changer.

Ce qui m’a plus dans la boutique avec ces Pure Grit 5

  • Avant du pieds assez large
  • Tour de la cheville bien rembourré. Tissus beaucoup plus doux que celui des Cascadia.
  • Semelle assez souple.
  • Crampons peut prononcés, loin de ceux des Speedcross, sans doute adaptés aux sols plutôt durs.
  • Talon « effacé », qui remonte un petit peu. Ça me rappelle un peu mes Skechers et ça me plaît bien.
    Semelle assez souple.

Ce qui ne m’a pas trop plu dans ces Brooks

  • Les lacets ne descendent pas très loin, ce sera difficile d’ajuster le serrage au niveau de l’avant du pieds.
  • Crampons sans doute pas assez agressif pour du terrain boueux et glissant (Grit ça veut dire sable, je me demande à quel programme de trail cela peut bien correspondre. Après réflexion ça évoque sans doute le papier de ver et donc une bonne adhérence sur sol dur).
  • Mesh de la même qualité que celui de mes Cascadia 12. Pas sur que la longévité soit au rendez vous.
  • Drop de 4mm. J’aurai bien aimé moins pour mes séances d’entraînement mais c’est quand même pas beaucoup.

Inspection à la maison.

  • La languette est dans un genre de polyuréthane gaufré. Deux passants la solidarise avec les lacets.
  • Pas de protection contre les entrée de matériaux au niveau de la languette. Dommage.
  • Semelle intérieur qui enrobe bien le coup de pied.
  • Grosse échancrure pour bien laisser de la place à la malléole.
  • Arrière de la chaussure qui remonte relativement haut.

Test des Brooks Pure Grit 5

Premier test sur le terrain .

Je les ai étrennées lors d’une belle sortie de préparation au Mont Saint Aubert près de Tournai. J’ai fait 11 fois le segment Strava The Wall pour atteindre les 1000m de D+ que je m’étais fixé comme objectif.

Observations

  • Dans les descentes elles sont très très agréables. Le léger amorti et le talon qui remonte font que j’ai tendance à moins talonner qu’avec les Speedcross par exemple.
  • La protection contre les pierres de type pierrier est assez moyenne. La malléole est très exposée et la languette pas du tout rembourrée.
  • Adhérence sur pavés mouillés absolument nulle. Je me demande à quoi correspond le mot Grit.
  • En montée elles sont très très bien aussi. Le talon a tendance à ne pas toucher le sol dès qu’on essaie de trottiner en montant.

Conclusion de ce premier test.

Les Brooks Pure Grit 5 sont pour moi une bonne surprise. Très agréables dans les descentes et super aussi dans les montées. Nulles sur pavés mouillés mais heureusement je testais aussi mes nouveaux bâtons Leki Micro Trail Pro et ça m’a permis d’améliorer ma technique de progression avec bâtons sur sol glissant.

Les Pure Grit ne sont pas vraiment minimalistes mais j’hésiterais à les emmener sur un ultra. À tester sur mon prochain trail de 30 kilomètres sur terrain pas trop boueux ?

Test sur 120 kilomètres. Brussel Roubaix en 3 jours de randonnée.

Pas très adaptées pour ce genre d’affaire. Ça chauffe pas mal au niveau de la plante des pieds mais ce qui est vraiment désagréable c’est de toujours sentir les lacets à travers la bien trop fine languette. Après analyse, ce n’est pas les lacets que je sentais, c’est le début de la languette qui st très ml foutu. Ce début n’est pas cousu à la chaussure et il est très coupant.

Après quelques centaines de kilomètres le mesh commence à percer. Pas plus costaud que les Cascadia les Brooks Pure Grit.

 

Conclusion avec mon avis sur les  Pure Grit

Ce sont des chaussures agréables pour des sorties courtes sur sol pas trop gras. Malheureusement très fragile, le mesh est déjà troué avant 500 kilomètres

A cause de la languette mal foutue ces chaussures sont à proscrire pour les ultra et ls sorties de plus de 30 kilomètres.

.

.

Annexe : Baratin commercial sur les Brooks Pure Grit

Sur les semelles des Pure Grit on trouve comme d’habitude plusieurs inscriptions et ça m’amuse toujours de savoir ce que cela signifie

  • Sur le talon on a le logo DNA qui rappelle que ces pompes sont munies de la technologie BioMoGo DNA, en fait sans doute un genre d’EVA pour l’amorti.
  • Sur la semelle de propreté il est écrit Connect. Pas d’explication sur ce label
  • Sur la semelle Ballistic Rock Shield. Il s’agit d’un pare pierre qui protège des aspérités du terrain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *