[Test] Crampons Nortec Nordic

Crampons Nortec Nordic

Pour le TOR des Géants, il me fallait des crampons. Le règlement stipule qu’il faut que ces crampons aient 10 pointes, pas de pointes en avant (crampons de montagne) et que ces pointes fassent au moins 1 cm de long. Les crampons avec des ressorts ou des chaînes ne sont pas acceptés.

Donc moi avec mes crampons Yaktrax Run Winter que j’ai acheté pour The Spine je ne possède pas encore ce qu’il faut car les pointes sont toutes petites (genre 2mm) et il y a des ressorts à l’arrière.

J’avais repéré que Nortec était un des sponsors du TOR des géants et qu’ils allaient vendre leurs crampons sur place. Je suis allé sur leur stand et j’ai tourné cette petite vidéo.

Nortec propose 2 sortes de crampons OK pour le TOR, il y a ceux avec des câbles en acier (modèle Trail, minimal micro crampons) et ceux avec des chaînes (les Nordic). Le vendeur me dit que sur des surfaces dures ceux avec des chaînes sont beaucoup plus costauds. Va donc pour les Nortec Nordic.

Je leur achète dons ces crampons qui sont livrés dans une pochette zippée assez lourde (72 grammes rien que la pochette) mais bien foutue et bien protectrice, avec cette pochette les pointes des crampons ne risque pas d’abîmer le sac à dos ou les affaires qui sont dedans. La pochette est aussi munie d’un petit mousqueton qui permet d’accrocher les crampons à l’extérieur du sac à dos, je ne l’ai pas utilisé, je n’aime pas trop ce qui ballote.

Quelques informations relevées sur l’emballage de ces cramons.

  • Ultra léger (disent-ils) 290 grammes pour les pointures 35-39, 320 grammes pour les pointures 40-43 et 330 grammes pour les pointures 44-48.
  • Testés par Marco De Gasperi, un coureur de montagne de légende dont je n’ai jamais entendu parler.
  • Made in Italy

Sur leur site, on trouve plus d’informations

  • Utilisable sur toutes sortes de surfaces à faible adhérence : neige, glace, gadoue, feuilles, herbe mouillée.
  • Destinée à la course , la moyenne montagne et la randonnée.
  • Longueur des pointes : 8mm (je crois que le règlement de la PTL exige 1cm pour les pointes des crampons, zut, j’espère qu’il ne sont pas aussi exigeants que ça).
  • Parties métalliques en acier inox. Les plaques qui portent les crampons sont en acier chauffé (trempé ?). Comme l’acier st à un haut taux de carbone de légères traces de corrosion peuvent apparaître à sa surface.
  • Il y a 21 crampons de 8mm de longueur. C’est prévue pour être stable et confortable en course ou en randonnée.
  • La forme de la liaison entre les chaînes et la structure en silicone est brevetée.
  • Stabilité et confort même avec des chaussures légères.

Autres informations

Je n’arrive pas à retrouver de références sur ce sujet mais ces crampons ne seraient pas fait pour être utilisés au delà de 2 ans. Je ne vois pas bien pourquoi, peut-être que c »est le silicone qui se dégrade ?

Matériel obligatoire au TOR des Géants.

  • L’exigence des crampons, qu’il n’y ait pas de chaîne et tout ce baratin proviennent d’un message sur le Facebook du TOR, sur le règlement ils parlent juste de crampons, sans rien préciser sauf des liens vers Nortec, Grivel et Camp.
  • Lors du discours de préconisations d’avant course les gars ont dit qu’il serait bien que l’on ait toujours avec nous des crampons. On a eu le droit à une leçon de morale du genre, « nous les gars de la vallée, on ne part jamais dans la montagne sans une paire de crampons, vous feriez bien d’en faire autant ».
  • Dans leur discours, les organisateurs du TOR ont aussi répété pas mal de fois que nous étions responsable de nos choix et de nos décisions. En cohérence avec ce discours il n’y a eu aucun contrôle du matériel obligatoire lors de la remise des dossards. Aucun contrôle non plus pendant la course mais c’est peut-être parce que les conditions étaient relativement clémentes.

Test et avis

TOR des géants 201

Bon ben donc j’ai transporté ces crampons tout le temps pendant 200 km avant mon abandon prématuré. J’ai eu l’occasion de m’en servir une fois, c’était au col Losson. Il y avait là un genre de névé juste avant le col, d’autres gars enfilaient leurs crampons, je me suis dit que c’était une bonne occasion de les tester, d’autres ne s’embarrassaient paset continuaient sans crampons. Peut-être que je savais que j’allais écrire ce compte rendu ? en tout cas je les ai enfilé…

Voici donc les résultats de ce test

  • D »abord je dois dire qu’ils sont très facile à installer, c’est vraiment un truc pratique
  • Ensuite dans le névé j’étais bien content de les avoir, ça change tout, pas de crainte de déraper.
  • Dans la descente juste après le col il n’y avait plus de neige mais un schiste gluant, je ne sais pas si vous voyez ce que je veux dire, j’ai gardé mes crampons et j’ai trouvé bien agréable d’avoir le pied sur dans ce terrain fuyant.
  • D’autres, sur le même passage, n’ont pas utilisé leurs crampons et sont passés sans problème,, c’est juste pour signaler qu’il y avait moyen de sen passer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.