[Test] doudoune Millet Elevation Airloft

Millet Elevation Airloft
Millet Elevation Airloft

Comme le zip de ma doudoune primaloft Salomon Minim a rendu l’âme, je cherchais une doudoune primaloft de remplacement. Je suis tombé sur cette Millet Elevation et elle m’a bien plus.

Ce qui m’a plu

  • Joli style avec un tissus noir mat et des tirettes de zips rouges
  • Les manches et les épaules avec une isolation renforcée
  • Coupe assez près du corps (coupe active dans le vocabulaire Millet)
  • Le col couvre bien le cou si on remonte le zip à fond.
  • 1 poche poitrine bien assez grande pour mon Huawei Mate 10 Pro.
  • Isolation synthétique facile à laver (me si bonjours les microfibres qui finissent dans l’océan à chaque lavage…)

Ce que je regrette

  • Pas de capuche sur mon modèle mais un modèle avec capuche existe.
  • Pas de poche de compression alors que ce serait si facile à inclure
  • Pas de poche intérieure pour les papiers par exemple.
  • Pas de poches profondes à l’intérieur du bas de la veste comme sur la doudoune Mountain Hardwear, vraiment dommage
  • Les poches latérales ne permettent pas de remonter les mains et les avant bras sous la veste le long du corps alors que c’est courant chez Millet.

Ce qui est bizarre

  • Il y a, à l’intérieur de la veste, comme 2 poches profondes du genre de celle de la Mountain Hardwear mais il manque la couture du bas. C’est incompréhensible, je me demande à quoi peuvent bien servir ces 2 morceaux de tissus.

Technologie

Cette veste est étiquetée de pleins de labels.

  • Pertex Quantum : c’est le tissus extérieur du bas de la veste. Coupe vent, hyper léger, doux, respirant.
  • Toray Airstatic : c’est le tissus extérieur du haut de la veste. Léger et résistant à l’abrasion. Pas du tout imperméable d’après mon expérience avec la veste Millet Polartec Dual Alpha
  • Polartec Power Fill 80 : le haut de gamme de la ouate d’isolation de Polartec. Un de leur arguent marrant est que c’est « sans cruauté envers les animaux ». Ça sent bien le vegan ça, une nouvelle tendance qui ne me dérange pas du tout. 80% recyclé, c’est bien.
  • Low Impact : label Millet pour des produits « éco conçus ». J’espère que ce n’est pas que du pur marketing.
  • Winner Ispo Award 2018 : un grand label celui là. Je suis allé voir pourquoi la Millet Elevation avait reçu cet Award mais la raison de cette reconnaissance n’est pas très claire. C’est sans doute lié l’utilisation de la nouvelle fibre Polartec Powerfill 80, avec sans doute une erreur sur cette affaire Powerfill 80 c’est pas 80 grammes c’est 80% de recyclé. Bizarre.

Test

Petite randonnée début février dans les Flandres

Il y avait un vent du diable ce jour là mais il ne faisait pas vraiment froid. J’ai trouvé cette veste beaucoup beaucoup trop chaude malgré les conditions. J’ai l’impression de ne jamais avoir eu de veste aussi chaude.

Montane Legends 500

Alors là je l’ai vraiment adorée. Il ne faisait pas si froid mais des heures (5 jours entiers, presque 24h sur 24) dans la nature avec de la pluie, du vent, la tempête Ellen, de la neige, et une progression très lente, peuvent être très éprouvant. J’ai mis la Elevation à partir du troisième jour, quand je commençais à ralentir et je ne l’ai pas regretté, je n’ai eu ni chaud ni froid avec, une seconde couche chaude parfaite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.