[Test] Lampe frontale Nitecore UT32

Nitecore UT32
Nitecore UT32

Alors que j’essayai de m’inscrire pour le Tor des Géants,  j’ai vu que Nitecore faisait partie des sponsors pour 2020. Je me suis demandé ce qu’ils avaient à raconter dans le marché des lampes pour les ultras trail. J’ai alors vu qu’ils avaient conçus cette Nitecore UT32 avec le trail en tête. Ce système unique et astucieux de double optique avec du flood (large champ éclairé) et du throw (longue portée) m’a donné envie d’essayer cette frontale à batterie 18650.

Caractéristiques de la Nitecore UT32

  • 2 leds différentes et 2 déflecteurs différents dans la tête. On passe de l’un à l’autre en faisant tourner la lampe dans son support.
  • 1 éclaire blanc froid (cool white) 5700k led CREE XP-L2 V6. Lentille OP (peau d’orange) pour le flood. 1100 lumen max – angle d’éclairage 100°.
  • 1 éclaire jaune chaud (Warm White) 3000K Led CREE XP-L V6. Lentille SMO (SMOoth) pour le throw (117m max). Lumière spécialement recommandée en cas de brouillard, de neige ou de pluie. 3000k c’est une température de couleur peu courante. La lumière du soleil c’est plus ou moins 4000K. Ça doit être très « chaud ».
  • Seulement 3 puissances LOW – MID – HIGH, ça c’est très bien, ça évite de se perdre.
  • Pas de système de chargement de la batterie (dommage en 2020)
  • Assez légère (48 grammes la lampe seule)
  • Bandeau prévu pour le trail (déflecteur, zone en silicone pour évacuer la transpiration…).
  • Système bien foutu d’indication du voltage de la batterie avec des flash lumineux qui indiquent le voltage restant dans la batterie.
  • Étanche IP 68. Submersible à 2m.
  • Mode LOW 60/70 lumens 18h – MID 170/200 lumens 8h – HIGH 370/410 lumens 3h45
  • Pas d’indication sur la protection des batteries. Dans le doute, préférer les batteries protégées.

Ce que je regrette ou m’inquiète sur le papier

  • Pas de fonction chargeur, c’est bien dommage, les nouvelles frontales 18650 en sont généralement munies. Ça évite d’avoir à mettre la batterie dans un chargeur ou de ne pas le faire et de se retrouver avec une batterie à plat.
  • Pas de lentille TIR, j’imagine une qualité de flood inférieure à celle de l’Armytek.
  • J’aurai préféré du throw en blanc et du flood en warm, pour moi leur choix est bizarre (cela s’explique par le fait que quand il pleut, sacrifier le flood est ce qu’il faut faire ?).
  • En low on est sur 60/70 lumen. C’est peut-être pas assez et 170/200 trop ?
  • Toutes les premières review indiquent que la platine est trop légère. Mais on n’a pas l’impression que les gars ont courus avec. Même montage que la Nitecore HC33, et la HC30 c’est donc un support qui a l’air d’avoir fait ses preuves. Certains suggèrent de prendre un support de type Armytek mais dans ce cas, faire tourner la lampe pour passer d’un groupe lumineux à l’autre devient presque impossible tant le support de l’Armytek est costaud.
  • Pas de mode « bivouac » ou moonlight de très faible intensité. Gênant mais je ne compte pas être dans la nature avec une seule frontale.
  • Pas de double ressorts pour maintenir la batterie, pas génial d’après htmoi.
  • L’UI (User Interface – fonctions des boutons). C’est du genre Skilhunt, une pression pour changer de mode. Je préfère à priori le système Armytek avec le changement de mode par pression longue, c’est plus rapide en course.
  • Pas de mode « blocage », pour ne pas risquer de décharge intempestive dans le sac, il faut dévisser le capot de la batterie. Ça marche bien mais je me demande si l’étanchéité de la lampe est préservée avec ce système. Remarque finale : puisqu’il faut appuyer sur les 2 boutons opposés en même temps, la mise en route intempestive est quand même peu probable.

Ce qui me plaît particulièrement

  • Un mode 60/70 lumens parfait pour avoir une très grande autonomie en ultra.
  • Une led warm (que j’aurais préféré en Flood), cela donne des belles couleur la nuit dans les bois.
  • La revendication de bonnes performances dans la pluie et le brouillard. Ça ça peut être vraiment pratique.
  • Peut-être la possibilité de l’accrocher à la ceinture ou en ventrale pour avoir un éclairage anti brouillard encore plus efficace.
  • Le système d’affichage de la charge de la batterie, rassurant, surtout en course quand on n’a pas du tout envie de rester sans lumière.
  • Le mode turbo qui s’arrête au bout de 30 secondes, ce n’est pas du tout idiot comme fonctionnement. Pour moi c’est très rare d’avoir vraiment besoin de throw.
  • Seulement 3 puissances d’éclairages, cela simplifie la navigation entre les modes.

Mes tests de la Nitecore UT32

Programme de test

J’ai reçu cette frontale en avril 2020, en plein confinement de Coronavirus et après le changement d’heure. Le test sur le terrain n’est donc pas pour aujourd’hui.

Voici mon programme de test

  • Qualité du flood en mode neutral. Point chaud ? Angle couvert ?
  • Utilisation du mode 70 lumen en warm pour courir / marcher
  • Facilité du basculement d’une led à l’autre
  • Facilité de l’activation du mode turbo
  • Mon avis sur l’interface utilisateur
  • Qualité du bandeau (tremblement en course à pied ?)

Poids, sur ma balance

  • Lampe nue : 47 grammes
  • Bandeau : 32 grammes
  • Batterie 18650 (XTAR 3500 mAh) : 47 grammes
  • Total : 132 grammes

Notes de déballage

  • Grande qualité de fabrication, l’aluminium c’est quand même la classe.
  • Très grande légèreté apparente, surtout tant qu’on n’a pas encore mis la batterie à l’intérieur.
  • Le bandeau a l’ai très bien très élastique avec un bourrelet de silicone pour dévier le transpiration.
  • Il faut visser à fond le capuchon pour que la batterie soit mise en place.
  • Le système d’affichage du voltage de la batterie fonctionne bien. Il faut savoir qu’une batterie pleine c’est 4.2 volts et une batterie déchargée c’est 3 volts.
  • Pour une batterie Nitecore NL1835 chargé à fond avec le chargeur Xtar VC2S la Nitecore UT32 indique 4.1 volts au lieu de 4.2 volts.
  • Le clic long pour activer le mode turbo a l’air d’être bien pratique et facile à utiliser.
  • J’ai quelques doutes sur la stabilité de la patine en caoutchouc qui supporte la frontale. J’espère que ça tient bien la lampe et que ça ne me fera pas le mème genre de misère que la Skilhunt H03.

 

Review

Pour l’instant il est trop tôt pour que je publie mon avis sur cette frontale. Je dois aller courir dans la nuit sur les chemins

Mode d’emploi de la Nitecore UT32

Nitecore UT32 - manuel
Nitecore UT32 – mode d’emploi
Nitecore UT32 - données techniques
Nitecore UT32 – données techniques

Instructions

Insertion des batteries/piles

Insérer la batterie comme indiqué et serrer le capuchon.
Note: Après mise en place de la batterie, la lumière va clignoter pour indiquer le voltage de la batterie.
Se reporter à la section indication puissance ci-dessous.

Avertissements:
1. S’assurer que la batterie est correctement installée, sinon le produit ne fonctionnera pas.
2. Ne pas diriger vers l’œil nu.
3. Retirer les batteries si le produit n’est pas utilisé pendant une longue période sous peine d’activation accidentelle ou de fuite de batterie.

On / Off

La lampe UT32 a un interrupteur double pour contrôler indépendamment les deux faisceaux de lumière. Bouton A avec une bosse au centre.
On: Quand la lampe est éteinte, rester appuyé sur les boutons pour accéder au niveau LOW et la lumière Cool white.
Off: Quand la lampe est allumée, rester appuyé sur les boutons pour l’éteindre.

Changement de faisceau

Quand un niveau de luminosité ou un mode spécial du faisceau “Cool white” est activé, appuyez brièvement sur le bouton B pour passer au niveau de luminosité correspondant ou au mode spécial du faisceau “warm white”

Dans n’importe quel niveau de luminosité ou mode spécial de “Warm White”, appuyez brièvement sur le bouton A pour passer au niveau de luminosité correspondant ou au mode spécial correspondant à “Cool White”.(Note: les deux faisceaux ne fonctionnent pas en même temps)

Niveaux de luminosité

Cool White Beam: quand ce mode est activé, appuyer plusieurs fois sur le boutonA pour naviguer entre les niveaux de luminosité suivants: LOW – MID – HIGH.
Warm White Beam: quand ce mode est activé, appuyer plusieurs fois sur le bouton B pour naviguer entre les niveaux de luminosité suivants:: LOW – MID – HIGH.

Activation TURBO

Mode Search Mode:

La lampe frontale revient automatiquement au niveau de luminosité précédent après avoir accédé à TURBO pendant 30 secondes, ce qui convient pour la recherche sur panneau indicateur.
• Dans le mode Cool White Beam , appui long sur le bouton A pour accéder au TURBO
• Dans le mode Warm White Beam , appui long sur le bouton B pour accèder au TURBO

Mode Constant:

Quand la lampe est éteinte, appuyer longtemps sur les boutons pour accèder au turbo du faisceau Cool White Beam après le mode LOW du Cool White Beam de démarrage.
Sortir de ce mode manuellement.

Mode spéciaux (SOS / Balise)

Cool White Beam: Quand la lampe est éteinte, 3 appuis sur le bouton A pour accèder au mode SOS de ce faisceau. De ce mode SOS, un appui court sur le bouton A pour naviguer entre Balise et SOS. Appui long sur le bouton A ou sur les 2 boutons pour sortir des modes spéciaux et éteindre la lampe.

Warm White Beam: Quand la lampe est éteinte, 3 appuis sur le bouton B pour accéder au mode SOS de ce faisceau. De ce mode SOS, un appui court sur le bouton A pour naviguer entre Balise et SOS. Appui long sur le bouton A ou sur les 2 boutons pour sortir des modes spéciaux et éteindre la lampe.

Indication de puissance

Après mise en place de la batterie, la lumière va clignoter pour indiquer le voltage de la batterie. (±0.1V). Par exemple, quand la puissance est à 4.2V, la lampe clignotera 4 fois de suite suivi de 2 flashes. La lampe s’éteint après ce process. Différentes tensions représentent les niveaux de charge restants de la batterie:1×18650 battery2×CR123 batteries
Note:
1. Si vous utilisez 2 CR123/RCR123 en séries, la lampe indiquera la puissance moyenne entre les deux batteries.
2. Si la tension ne s’affiche pas correctement, maintenez les deux boutons enfoncés pendant plus d’une seconde avec le capuchon arrière desserré pour vous assurer que le phare est totalement éteint, puis resserrez le capuchon arrière.

Régulation de température ATR

Le système avancé de régulation de la température (ATR) permet à la lampe UT32 d’ajuster de façon dynamique son niveau d’éclairage en fonction de sa température interne. Cela permet d’éviter toute surchauffe de la lampe et d’augmenter sa durée de vie.

Remplacement des batteries

Si la lampe devient faible ou ne répond plus aux réglages, cela signifie également que les batteries/piles doivent être remplacées ou rechargées.

Maintenance

Tous les six mois, le filetage doit être essuyé avec un chiffon propre et recouvert d’un lubrifiant à base de silicone

 

Nitecore UT32 led flood
Nitecore UT32 led flood
Nitecore UT32 led throw
Nitecore UT32 led throw

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.