[Test] Veste Millet Trilogy GTX en Gore-tex PRO

J’ai déjà 2 vestes étanches pour le trail, une légère 2,5 couches Craft (que je n’utilise presque jamais) et une grosse Salomon en Gore-Tex Active qui est bien mais à laquelle je reproche d’être un poil trop petite pour pouvoir courir avec mon camelbak Salomon sous la veste et à laquelle il manque les indispensables zip sous les aisselles car on a beau chanter ici et là que les membranes Gore-Tex sont respirantes, rien ne vaut des vrai ouvertures sous les bras pour évacuer la transpiration.Il y a aussi une autre raison qui fait que ma Gore-Tex Active n’est pas top pour The Spine, c’est la visière. Comme je porte des lunettes c’est très important, et la visière de la veste de Millet permet de faire ruisseler la pluie en protégeant les lunettes. C’est idiot mais je n’avait pas fait gaffe à ce point lorsque j’ai acheté ma veste Salomon.

Donc dans le magasin d’usine Lafuma à Roubaix il y a déjà depuis quelques mois une veste Gore-Tex Millet Trilogy que j’ai repéré. Elle est très chère (350 euros), pas  belle du tout (importable en dehors d’un contexte « sportif ») mais on sent bien en la voyant et en la palpant que c’est du matos  pour expédition extrême.

Raisons pour lesquelles j’ai craqué pour encore une nouvelle veste technique.

  • J’ai besoin d’un veste pour the Spine. Donc il s’agit plutôt d’une veste pour expédition polaire que pour trail bucolique.
  • Ma veste Salomon n’a pas de visière.
  • Ma Gore-tex actuelle n’a pas de zips sous les aisselles et je sais maintenant que même la plus chère des veste en Gore-tex n’est pas si respirante que ça.
  • J’ai une veste en taille M et c’est un peu limite quand j’essaie de porter la veste au dessus du sac d’hydratation avec un bidon sur une des bretelles.
  • Lors des 12 travaux d’hercule, j’ai caillé au petit matin sur un plateau du Long Mynd alors que j’avais ma veste en Gore Tex, qu’il n’y avait pas tant de vent que ça et qu’on était en Juillet. Pour The Spine, ça va être apocalyptique et il me faut le meilleur matos possible.

Ce qui m’a plus dans le magasin avec cette Millet Trilogy.

  • On sent au toucher que la veste est de qualité.
  • Tissus moins bruyant que la gamme juste en dessous de chez Millet.
  • Beaucoup de zip bien foutus (aisselles, poche poitrine, poches main, poches intérieures…)
  • Une super visière avec un col qui remonte bien haut. On arrive facilement à obtenir un genre de casque de chevalier prêt à affronter les intempéries.
  • Un système de velcro pour resserrer le bout des manche qui a l’air de bien fonctionner.
  • La marque Gore-Tex PRO sur laquelle je m’étais déjà renseigné par ailleurs.
  • Toutes les fermetures éclair sont faciles à manipuler grâce à des petites ficelles attéchées aux zip.

Après un examen plus approfondi, voici quelques éléments intéressants.

  • Dans la capuche, il y a un élastique qui passe derrière la visière et que l’on eut tendre facilement (ficelles jaunes qui pendouillent de chaque coté du cou). Ce système  permet de bloquer les courants d’air autour de la tête.
  • Le système de serrage des élastiques du bas de la veste est vraiment bien foutu. Il suffit de tirer pour serrer la veste à la taille. La veste descend assez bas et cela évite d’avoir les fesses à l’air.
  • Les zips sous les aisselles descendent très bas. Cela permet d’ouvrir la veste en grand et même de passer ses bras contre son corps pour réchauffer ses mains.

Test sur le terrain.

10 Peaks – Lake District – 60km – Juillet 2015.

La Trilogy est géniale. Autant la Salomon en Goretex Active semble laisser passer l’air quand le vent souffle, autant la GoretexPro de Millet semble bien étanche en cas de vent.

La veille de la course, j’ai utilisé ma Salomon Active dans les Dales et j’ai eu un petit peu froid (un peu comme aux 12 travaux d’Hercule) et le lendemain, presque dans le même climat je suis parti avec la Millet Trilogy. Je n’ai pas du tout regretté. Il peut faire froid dans les montagnes anglaises, même en plein été et la Millet est super. Très bonne résistance au vent, les calories ne s’évadent pas. Pas de problème de transpiration non plus en particulier grâce aux fermetures éclair sous les aisselles. La visière (hood) de la capuche est super aussi à utiliser, vraiment que du bonheur cette Trilogy.

 

 

Lectures des étiquettes et baratin.

  • Dans les poches de la veste, il y a un carton qui explique que si on y met un appareil électronique c’est à nos risques et périls. La poche poitrine a l’air cependant bien isolé de l’extérieur autant que de l’intérieur.
  • La veste est garantie 2 ans.
  • Bandes thermosoudées de 13mm de large. Normalement c’est 20mm, le passage à 13mm permettrait dr’augmenter la respirabilité de la veste de 7% à 10%.
  • Le Gore-Tex Pro c’est du Gore-Tex pour conditions extrêmes et des utilisations prolongées. Gore-Tex n’est pas beaucoup plus précvis que ça pour distinguer la membrane de type PRO des autres (Active…).
  • La doublure utilise la technique « Micro Grid Gore Backer » qui améliore les performance du vêtement : plus respirant, plus résistant à l’abrasion, plus résistant à la déchirure, glisse plus facilement sur la couche intermédiaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *