[Test] Veste Primaloft Atomic Ridgeline

Atomic Primaloft

Alors que j’ai déjà  2 super couches intermédiaires chaudes (Millet Hight Loft et Salomon Primaloft) pour aller sous ma veste en Goretex Pro pendant la course qui me fait peur (The Spine), je suis tombé sur une nouvelle veste en Primaloft dans un le magasin d’usine de Roubaix et j’ai bêtement craqué pour la veste dont il est question ici : Atomic Ridgeline Primaloft Jacket surtout parce qu’elle est munie d’une capuche contrairement à ma Primaloft Salomon.

Quelques remarques  pour présenter cette veste :

  • Couleur jaune importable en ville à priori (je dis ça et hier après midi j’ai vu un gars chic dans cette couleur sur le Boulevard Saint Germain – en plus j’avais dit la même chose sur ma veste Salomon alors que finalement je la porte souvent le week end).
  • Marque typée ski et pas du tout trail. Je ne sais pas ce que cela implique.
  • Moins de poches que la Salomon (pas de poche poitrine extérieure eu particulier).
  • Poches pour les mains très très douces à l’intérieur. Les mains y rentrent bien complètement même si elles ne remontent pas comme avec ma polaire Millet.
  • Poche portefeuille zippée à l’intérieur de la doublure.
  • Tissus extérieur Pertex Microlight déperlant.
  • Isolation avec de la fibre Primaloft Silver 60 grammes pour le corps et pour les manches.
  • Cordon élastique réglable dans le bas de la veste
  • Fermeture éclair complète qui a l’air assez costaude.
  • Capuche non réglable qui couvre bien la tête et libère le visage. C’est la raison pour laquelle j’ai acheté cette veste.

 

Test terrain

Randonnée en décembre au Touquet.

Lors de mon mon test de la MSR Hubba Hubba NX, j’ai porté la veste Atomic en Primaloft et  c’était  vraiment le bon choix.

Voici quelques remarques :

  • Je n’ai pas eu froid du tout.
  • La capuche est vraiment un accessoire appréciable et apprécié.
  • Le problème du jour ce n’était pas le froid, c’était le vent et cette veste est vraiment géniale dans ces conditions. Le vent ne refroidit rien et la respirabilité de la veste permet de ne pas trop transpirer et surtout de ne pas suer…
  • La couleur jaune canari se porte finalement assez bien, même au Touquet !
  • Le tissus Pertex Microlight ne s’est pas déchiré dans les épines des dunes. J’ai fait attention mais s’il avait été  vraiment fragile, les épines n’auraient pas pardonnées.

 

Baratin commercial.

Voici quelques trucs trouvés sur es étiquettes de la veste.

 

  • La fibre Primaloft Silver : « La chaleur sans le volume, résistante à l’eau, respirable (respirante ?), compacte (et compactable), légère, douceur supérieur (pour un duvet synthétique qui est pris entre 2 membranes, je ne vois pas bien ce point là).
  • Atomic : … Tout est conçu pour satisfaire le moindre besoin des skieurs…
  • Pertex Microlight : équilibre parfait entre légèreté, douceur et solidité. Résistance au vent, permet de contenir le duvet synthétique et naturel, durable et résistant à l’abrasion, finition déperlante durable.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *