[CR OFF] Traversée du pays des collines – 40km 1000m D+

Traversée du pays des Collines

C’est la troisième fois que l’on se retrouvait à 3 pour aller courir dans le pays des collines. cette fois ci la trace venait de Benoit. Il a composé un parcours à partir de 3 traces que l’on connaissait déjà.

La parcours.

  • On pose une voiture au Mont de l’Enclus.
  • Départ de l’église de OpBrakel.
  • Démarrage avec une très belle partie de ma boucle « entre oratoires et kapelletjes » qui passe dans des jolis sous bois, contourne un manoir gothique au fond d’une vallée et passe par un jardin de topiaires.
  • On évite le monotone bois de la Louvière et on arrive dans le bois de la Houppe.
  • Passage au chalet Gérard et poursuite vers le Muziekbos. Cette partie du parcours est commune avec la boucle Houppe Muziekbos.
  • Descente de la Houppe via le joli bois du Pottelberg.
  • On profite de la très longue montée vers le sommet du Muziekbos via Fortuinberg.
  • Belle descente ensuite vers les faubourgs de Renaix.
  • Contournement de Renaix par le Nord. Un peu de bitume mais aussi pas mal de petits passages sympa. Assez long mais pas du tout monotone.
  • Jonction avec une partie de la trace « bon nouvel Enclus » parcourue avec la confrérie.
  • Passage sur la montagne des Sequoia.
  • Belle traversée de la Hotondberg.
  • Mont de l’Enclus

.

.

Quelques souvenir de la première :

  • On est parti en mode « baby confrérie » avec Ben et Simon. Rando course tranquille que l’on avait bien failli reporter car c’était le jour du Tour des Flandres, une course cycliste très populaires et qui fait des boucles que nous n’avons cessé de croiser et recroiser. Finalement ça s’est bien passé de ce coté là. On a commencé avant eux et fini à peu près en même temps.
  • Il y avait des drapeaux noirs tout le long de la course de vélo. On a questionné des flamands sur la cause de ces drapeaux et ils ont voulu qu’on se parle en anglais. Les drapeaux était la trace d’une manifestation des agriculteurs qui ne sont pas content des changement de la PAC (fin des quotas laitiers, industrialisation capitaliste de l’agriculture…).
  • Plein de drapeaux jaune et noirs des nationalistes flamands. Au marathon de Dunkerque j’avais appris que quand le lion a les pattes rouges cela n’a pas la même signification. J’ai retrouvé dans la wikipedia : le drapeau des nationaliste est 100% noir et celui de la région flamande est avec griffes et langue en rouge.
  • J’ai carburé à la Montbéliard. Les potes m’ont suggéré de me faire sponsorisé par le syndicat des charcutiers de Montbéliard. Il faut que je publie mon article en cours sur les saucisses de Montbéliard.
  • On a suivi à un moment un fléchage « bière Kwaremont » et cette bière de cycliste à l’air bien sympa. Le cycliste sur le pieds du verre, le degré d’alcool indiqué comme la pente sur un panneau, c’est vraiment bien fait.
  • Après la rando : bière, soupe  bien chaude, et saucisse / rata délicieux et bien mérité.

Point matos :

  • Super météo, je n’ai pas eu à utiliser ma nouvelle veste Gore-Tex Millet Trilogy.
  • Ben était comme toujours en Hoka, il dit que les Mafate Speed ne sont pas bien, je n’ai pas eu de chance.
  • Simon avait ses Cascadia. Les Cascadia 10 ont vraiment un problème de mesh. Il a lui aussi troué les sienne en moins de 200 kilomètres.
  • C’était ma première sortie en Salomon Fellraiser et ce n’était vraiment pas une bonne idée. Ces chaussures ne sont pas destinée aux ultra et je confirme. Ça tape beaucoup et à la fin j’avais les talons en bouillie. C’était très désagréable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *