[Test] Dictaphone Olympus VN-733PC

Dictaphone Olympus VN-733PC
Dictaphone Olympus VN-733PC

Ce dictaphone fait partie de la première gamme des dictaphones Olympus. C’est le « meilleur » de la série VN qui enregistrent tous en mono. Par rapport au VN-731PC il apporte la possibilité d’enregistrer sous le format MP3 (max 192 kbps / 70 – 19000 Hz), la possibilité d’ajouter une carte SD de 32Go pour augmenter sa capacité d’enregistrement, l’ajustement de voix et un réducteur de bruit (je ne sais pas encore quel est l’intérêt de ces 2 dernières fonctionnalités).

Je l’ai choisi car il est petit, ne pèse que 71 grammes (voir si c’est avec ou sans les 2 piles AAA qui l’alimentent) et que j’espère qu’il va être pratique pour enregistrer mes pensées lors des ultras que je coure. L’idée est de réussir à avoir de la « matière » pour étoffer mes compte rendus de trail et pourquoi pas publier bientôt dans la fameuse revue « Ultra Tales« . Il n’est en tout cas pas question pour moi de l’utiliser comme Patrick Buisson, le copain de Sarko qui défraie la chronique avec son dictaphone en ce moment.

Avant de me décider pour ce dictaphone, j’ai essayé d’en trouver un qui soit étanche mais apparemment, cela n’existe pas sur le marché (assez logique car aucun dictaphone n’est destiné à fonctionner sous l’eau). Ce que j’aurais voulu c’est un dictaphone waterproof que je n’ai pas peur d’utiliser sous la pluie mais bon, il faudra seulement que je trouve une protection étanche, facile à utiliser.

Dans mon cahier des charges, il y a aussi la possibilité de l’utiliser avec Linux et comme la génération précédentes (VN-711PC et VN-713PC) est reconnue comme clef USB par Linux, je ne suis pas particulièrement inquiet sur ce sujet.

Comme je compte retranscrire dans des articles de blog mes pensées enregistrées, j’ai envisage d’acheter un modèle livré avec une version de Dragon Natural Speaking mais des avis trouvé sur amazon.co.uk indiquent que la version de Dragon Natural Speaking livrée avec certains dictaphones Olympus est une version très bridée du « vrai » Dragon Natural Speaking. Il faut en particulier « apprendre » à Dragon Natural Speaking à reconnaitre votre voix et c’est apparemment assez fastidieux et peu efficace.  Sous Linux, j’ai l’intention d’essayer l’extension Dictation du navigateur Chrome de Google qui a l’air de pouvoir fonctionner (même algorithmes que ceux utilisés sur les terminaux Android ?) pour transformer un fichier mp3 en texte.

Parmi les autres enregistreurs audio numériques que j’ai envisagé, il y en a un qui a particulièrement attiré mon attention, c’est le assez fameux Zoom H1, un enregistreur stéréo qui a l’air de très haute qualité d’enregistrement et pas trop cher. J’ai préféré choisir l’Olympus VN-733PC car j’espère qu’il est plus facile à manipuler et que mon objectif est bien de capturer ma voix et non pas une ambiance sonore ou de la musique.

Quelques fonctionnalités mises en avant par Olympus

Ajustement de voix.

Ce système permet de donner l’impression qu’une personne qui enregistrée alors qu’elle se trouve assez loin du dictaphone parle aussi prêt que celles qui sont réellement prêt.

Bien plus clair avec le petit schéma suivant :

VN-733PC ajustement de voix
VN-733PC ajustement de voix

Filtre basse fréquence.

Ce filtre est censé atténuer des bruits comme ceux produits par une climatisation ou le ventilateur d’un rétro projecteur.

VN-733PC filtre basse fréquence
VN-733PC filtre basse fréquence

Notes de lecture sur la notice (lise avant d’avoir reçu le dictaphone)

Alors que je viens de commander ce VN-733PC pour les raison expliquées plus haut, je me suis plongé dans la lecture du mode d’emploi pour essayer de voir ce que j’allais pouvoir en faire.

Globalement, le mode d’emploi fourni par Olympus est clair comme du jus de chique. Il n’explique presque rien du tout.

  • Le fonctionnement et les cas d’emploi des modes scènes ne sont pas du tout explicité.
  • Le bouton ON sert à allumer et le OFF à éteindre (c’est de ce niveau là).
  • On peut utiliser l’USB pour brancher l’appareil sur le secteur mais on n’apprend pas si c’est pour recharger des éventuelles batteries où si c’est juste pour augmenter l’autonomie. Il y a en tout cas un paramétrage pour cela dans le menu de l’appareil.
  • Avec le mode d’emploi, je n’ai pas compris quelles seront les manipulations simples du genre : allumer