Définition et présentation du régime Paléo

régime paléo
régime paléo

Le régime Paléo c’est simplement le régime des hommes préhistorique. L’idée de base est que l’invention de l’agriculture et de l’élevage est très tardive dans l’histoire de l’humanité et que l’être humain n’est tout simplement pas génétiquement préparé à ingurgiter les fruits de la culture et de l’élevage : les céréales et les produits laitiers.

La révolution néolithique a commencé il y a moins de 10.000 ans tandis qu’on estime que l’Homo Sapiens existe depuis 200.000 ans et la séparation de l’évolution entre l’homme et le singe date d’environ 6,3 millions d’années. Il y a donc eu des milliers de générations qui se sont succédées pour nous donner un patrimoine génétique qui n’a pas du tout été prévu pour notre alimentation moderne.

J’ai entendu parler pour la première foi de ce régime lors d’une escapade en Angleterre où pas mal des coureurs de la Race To The Stones s’étaient mis à cette nouvelle (?) mode et ça m’a beaucoup intrigué. Comment peut-on se lancer dans des efforts pareils sans une bonne pasta partie la veille ? Comment faire pour vivre sans pain, sans pâtes et sans yaourts ? Impensable et complètement excentrique pour un français marié à une italienne…

En me renseignant un petit peu il y a un autre aspect moins compliqué à adopter pour moi : pas de « processed food » ou nourriture qui soit passée entre les main de l’industrie agro alimentaire.

J’ai fait mon démarrage de ce régime en Thaïlande cet été. Très facile là bas : fruits, œufs et café au petit déjeuner, grignotage de fruits et de brochette diverses achetées dans la rue dans la journée, viande séchée ou poisson et salade le soir… Résultat 3 kilos de moins en un mois et la sensation d’être en super forme. Bizarre cette expérience et ça m’a plutôt donné envie de persévérer.

En ce moment mon régime tourne autour des fruits, des fruits secs, des noix et amandes, des œufs durs, et de beaucoup plus de légumes et de viandes qu’avant. Revenu en France j’ai récupéré 2 de mes 3 kilos car je n’arrive pas à gérer un paquet d’abricot, de banane séchées, ou d’amandes dès qu’il est ouvert…

En course j’ai remplacé les gels par des pâtes de fruit et des fruits secs. J’adore aussi les barres de pâte d’amande, même si cela fait un peu partie des « processed food ».

Après avoir commencé la lecture d’un super bouquin « the Paleo Diet for athletes » de Cordan et Friel je crois que je ne vais pas m’arrêter. En fait en course, (surtout pour des ultra) l’énergie ne vient pas du sucre (qu’il soit lent ou rapide) mais des graisses qui sont une source d’énergie quasiment inépuisable (même pour un gars maigre comme un clou). De toute façon, après un certain temps, les ressources de glycogène sont épuisées et le système digestif est incapable de reconstituer ces ressources aussi vite qu’on les consommes (d’où d’ailleurs bien des problèmes gastriques que l’on constate chez les coureurs d’endurance).

Voici, brièvement quelques uns des aliments autorisés et interdits dans le régime paléo d’après le bouquin « Paleo diet for athlètes ».

Aliments de base du régime paléo

  • Poisson et viande fraiche (au sens pas en conserve) et si possible provenant d’animaux eux même au régime paléo (gibier, poisson sauvage, animaux n’ayant mangé que de l’herbe)
  • Légume frais
  • Fruits frais
  • Noix

Aliments à utiliser avec précaution

  • Fruits secs (seulement juste après un entrainement ou compétition pour restaurer les réserves de glycogène).
  • Oeufs, seulement un par jour dans une partie du bouquin à cause du cholestérol mais aussi en base dans une autre partie du bouquin.
  • Viandes et poisson d’élevages industriels. Donc en fait presque tout les animaux que l’on trouve en grande surface. Assez compliqué à respecter.

Aliments proscrits (page 171 du bouquin)

  • Céréales sous toutes leurs formes (pain, pâtes, riz…)
  • Sucre raffinés
  • Viandes salées (saucisson…)
  • laitages (fromage, lait, yaourts…)
  • Pommes de terre et manioc
  • Légumes (haricots, pois, lentilles, cacahouètes)
  • Sel
  • Vinaigre
  • Alcool
  • Levure (au moins les trucs fermentés comme le pain)
  • Miel

Aliments pour lesquels ont peut faire des entorses au régime paléo.

Tous les aliments proscrits tant qu’au moins 85% de notre alimentation provient des aliments autorisés. C’est un régime assez sympa de ce coté là…

Vocabulaire.

Quelques mots de vocabulaire pour vous aider dans votre lecture du bouquin « The paléo diet for athlètes »

  • Dairy product : produit laitier
  • Foraging : butinage
  • Hunter-gatherer : chasseur cueilleur
  • Poultry : volailles
  • Starchy : féculents

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *